LE COMPARATIF CDD / CPE

Publié le par rezeid

Depuis quelques jours, le discours socialiste dans l’hémicycle désigne le Contrat Première Embauche comme un sous-CDD. Aussi, dans un souci de rigueur et de vérité, et après avoir confronté le CPE aux emplois-jeunes du gouvernement Jospin, le Club de la Boussole a établi un nouveau comparatif entre le Contrat Première Embauche avec le Contrat à durée déterminée.

 

 

Contrat à durée déterminée

Contrat Première Embauche

Commentaires

Bénéficiaires

Le CDD ne peut être conclu que pour l'exécution d'une tâche précise et temporaire, exclusivement dans les cas prévus par la loi.

Réservé aux jeunes de moins de 26 ans, dans les entreprises de plus de 20 salariés

70% des jeunes sont embauchés en CDD

Durée du contrat

18 mois maximum, renouvellement inclu, pouvant atteindre 24 mois sous certaines conditions. Dans les faits, 50 % des CDD ont une durée d’un mois et la durée moyenne de tous les CDD est de 4 mois

Contrat à durée indéterminée

Le CPE a pour objectif l’insertion durable du jeune dans l’entreprise. Le CDD ne peut avoir, ni pour objet ni pour effet, de pourvoir durablement un emploi lié à l'activité normale et permanente de l'entreprise.

Période d’essai

Période d'essai d'un jour par semaine, dans la limite de deux semaines lorsque la durée prévue au contrat est de 6 mois maxi et d'un mois dans les autres cas. Période pendant laquelle chacun peut rompre le contrat à tout moment sans avoir à justifier d'un juste motif.

Période de consolidation de 2 ans maximum : les stages, les contrats à durée déterminée et les périodes en alternance effectués dans l’entreprise sont décomptés de cette période. Pendant la période de consolidation, le préavis est obligatoire et augmente avec l’ancienneté, dès la fin du 1er mois : 15 jours durant les six premiers mois et 1 mois au-delà.

Avec le CPE comme avec n’importe quel type de contrat, il faut toujours avoir un motif valable pour licencier un employé.

Droit à la formation

Le droit individuel à la formation est accordé aux salariés sous CDD justifiant de 4 mois d'activité, au cours des 12 derniers mois.

Droit à la formation dès la fin du premier mois d’activité : permettant de combler des lacunes apparue après le premier mois de travail.

Le CPE s’accompagne d’un volet formation immédiat contrairement à tous les autres contrats de travail.

Indemnisation

Indemnité de précarité au terme du CDD
Indemnités chômage à partir de 6 mois de travail (droit commun identique aux CDI).
Rappel : 50 % des CDD ont une durée d’un mois

Indemnité de précarité en cas de rupture du CPE.
Indemnités de chômage à partir de 4 mois de travail

L’ouverture aux droits sociaux est plus rapide avec un CPE qu’avec un CDD.

Insertion sociale

Difficultés pour accéder à des crédits bancaires et au logement en raison du terme certain du contrat de travail.

Accès à des cautions pour le logement et au crédit bancaire : la fédération des banques française a pris des engagements dans ce sens.

Bailleurs et institutions de crédits assimilent le CPE à un CDI.

 

source: http://jeunespourlecpe.hautetfort.com/

Commenter cet article