CPE une chance pour devenir cadre

Publié le par rezeid

Il est facile de comprendre l'opposition de nombreux jeunes au CPE.Affirmer qu'il s'agit d'une régression sociale comparativement au CDI est exact.Dire qu'il s'agit d'une situation précaire c'est également exact.Vouloir obtenir un CDI et non pas un CPE est tout aussi légitime.
Le problème est cependant tout autre, en effet que peuvent proposer les entreprises et en particulier les PME.Soit l'attente soit des contrats d'interim ou des CDD qui correspondront uniquement aux commandes en cours.pourquoi ces entreprises ne peuvent elles pas recourir à des CDI,la réponse trouve ses causes dans les mesures qui furent prises en france de 1982 à1986.Pour préserver l'emploi l'état interdira aux PME de se séparer des personnels qu'elles ne pouvaient plus payer.Aux licenciements imposés par la conjoncture économique défavorable on obligera les entreprises à poser le bilan plus tôt que les autoriser à recourir à des licenciements indispensables pour leur survie.C'est pour éviter de se retrouver dans cette situation que les PME qui se sont constituées depuis veillent à ne jamais avoir des effectifs supérieurs à ce qu'elles pourront toujours rémunérer.Ce sont ces mesures qui planent toujours sur leur avenir qui les contaignent à limiter leur expanssion et par là le nombre d'emplois source du chômage.
L'intérêt du CPE qui ne doit être que provisoire lévera cette incertitude sur les petites entreprises en les assurant qu'elles pourront recruter et conserver leurs nouveaux salariés tant qu'elles disposeront de rentrées d'argent suffisantes pour les payer.Le CPE débloque une situation dont les effets sont injustes certes mais il crée les conditions d'une véritable entrée dans l'entreprise qui sans ce dispositif continuera à recourir aux emplois précaires et parconséquent pires encore tels que ceux proposés à la jeunesse de notre pays depuis 20 ans. 10 ans de cdd d'interim avant de parvenir à un véritable CDI.

 CPE chance d'intégrer une entreprise pôur faire ses preuves avant d'être recruté comme cadre.

Le volume de l’encadrement de notre population active est d’environ 15% soit pour 25 millions de postes approximativement 3750000 postes

Le nombre de postes de cadres proposés annuellement est très inférieur au nombre de diplômés annuels

À partir des 3 750 000 postes définis et en tablant sur une durée de vie professionnelle de 40 ans ce ne sont que moins de 100 000 postes qui se libèrent chaque année.
En comparant ces chiffres avec les 60% de bacheliers annuels (soit 432000) et les 230000 nouveaux diplômés au niveau d’une licence et plus chaque année, il est évident de comprendre qu’un diplôme n’est plus la condition pour obtenir un emploi de cadre d'autant que 30 000 postes sont systèmatiquement réservés aux élèves issus des grandes écoles et 30 000 environs attribués aux cadres au chômage agés de moins de 40 ans.
Ce sont moins de 40 000 postes de cadres qui sont disponibles chaque année pour les 230 000 élèves issus de l'enseignement supérieur.

A titre de comparaison en 1962 5% d’une classe d’âge obtenaient sa deuxième partie du bac soit moins de 50 000 bacheliers par an, avec un taux d’encadrement de 10% à l’époque le besoin annuel était supérieur au nombre de bacheliers.
TOUT bachelier avait donc vocation à devenir cadre ce qui est absurde aujourd’hui.

Pour tous ces diplomés qui ne peuvent logiquement obtenir d'emplois de cadres, le CPE leur offre la possibilité de faire leurs preuves sur des postes d'attente et de justifier leur embauche comme cadre en CDI à l'issue de leur premier contrat.
Notrre système qui se refuse à toute sélection continuera à former des jeunes étudiants dans des filières qui n'ont et n'auront jamais aucun débouché professionnel.Si les élèves issus des grandes écoles trouvent près de cent pour cent d'entreux un emploi, les autres même à bac plus 5 ou 7 devront attendre pour pouvoir faire leurs preuves.

source: http://presidentielles2007projet.hautetfort.com/

Commenter cet article

manue 11/02/2006 15:42

Je voulais juste dire que je suis d'accord avec toi sur le fait que si les entreprises conta