La flexibilité gagne du terrain en Europe

Publié le par rezeid

Plusieurs pays européens ont lutté contre le chômage en misant sur une plus grande fluidité de leur marché du travail: simplification des licenciements, allongement des CDD ou des périodes d'essai. Quelques exemples.

Autriche

Les indemnités de licenciement, qui s'élevaient à un mois de salaire par année d'ancienneté au-delà de trois ans, ont été supprimées en 2003. Les employeurs versent désormais 1,5% du salaire chaque mois sur un compte d'épargne individuel. En cas de licenciement, un salarié ayant au moins trois ans d'ancienneté a le choix entre percevoir une indemnité prélevée sur son compte ou transférer ses droits sur un régime de pension.
En cas de départ volontaire ou si l'ancienneté est inférieure à trois ans, le montant épargné ne peut pas être versé au salarié, mais il est transmis à l'emploi suivant.
"Du point de vue de l'employeur, le système supprime le coût monétaire direct d'un licenciement mais tend à accroître le coût du travail en général", relève l'OCDE dans son rapport "Perspectives de l'Emploi 2004".

Allemagne


Le nombre de renouvellements de contrats autorisés et la durée cumulée des CDD et des contrats d'intérim ont été augmentés en 1996. Depuis 2004, il n'y a plus de durée maximale pour les CDD.
La grande coalition menée par Angela Merkel a fait de la réforme du marché du travail l'une de ses priorités. Elle a notamment donné la possibilité aux entreprises de quinze salariés ou plus de prolonger la période d'essai jusqu'à deux ans, contre six mois auparavant.

Pays-Bas

Une loi a, en 1999, augmenté le nombre maximum de CDD successifs (jusqu'à cinq ans) et allongé la durée totale maximum des contrats d'intérim.
Deux procédures permettent de se séparer d'un salarié: l'employeur peut licencier sans indemnité, à condition d'obtenir l'accord préalable d'une instance administrative publique, ou bien il peut demander à un tribunal local de dissoudre un contrat de travail, pour "raison contraignante" ou "modification de la situation", contre une indemnisation.
Plus coûteuse mais plus rapide, cette dernière procédure est de plus en plus utilisée (50% des demandes de dissolution sont soumises aux tribunaux en 2002, contre 10% à la fin des années 1980, selon l'OCDE).

Espagne

Les procédures pour les licenciements économiques ont été simplifiées en 1994, et la durée des préavis a été raccourcie. L'indemnité maximum pour licenciement abusif s'est vue réduite en 1997, tandis que la définition des licenciements légitimes a été assouplie.

Royaume-Uni

Le marché du travail britannique, parmi les plus flexibles, a évolué ces dernières années vers davantage de sécurité. La durée cumulée maximum des CDD, qui était illimitée, a été ramenée à quatre ans en 2002 et la période d'essai, qui était de deux ans, a été ramenée à un an en 2000.

source: www.nouvelobs.com

Publié dans Emploi

Commenter cet article