Villepin à Moscou pour renforcer la coopération franco-russe

Publié le par rezeid

 Dominique de Villepin se rend en Russie lundi et mardi pour une visite officielle destinée à renforcer la coopération économique mais qui sera également l'occasion d'évoquer avec Vladimir Poutine les dossiers brûlants du moment, tels que l'Iran et le Hamas.

"La France et la Russie sont deux poids lourds de la scène internationale. On fait déjà beaucoup ensemble, mais on pense que l'on peut faire encore mieux", souligne-t-on dans l'entourage du Premier ministre français.

On juge ainsi "modeste" la place occupée par la Russie dans les échanges commerciaux français. La France n'est que le neuvième partenaire commercial de Moscou, le sixième investisseur en Russie. Le marché russe n'absorbe que 0,7% des exportations françaises.

Le chef du gouvernement abordera les questions économiques avec son homologue russe, Mikhaïl Fradkov, et évoquera les sujets plus politiques avec le chef du Kremlin, qui doit le recevoir mardi.

Le dossier du nucléaire iranien et la possible saisine du Conseil de sécurité de l'Onu, la nouvelle donne au Proche-Orient après la victoire du Hamas lors des législatives palestiniennes seront au coeur des échanges entre Dominique de Villepin et Vladimir Poutine.

Moscou est pleinement impliqué dans les pourparlers avec Téhéran aux côtés de la troïka européenne (France, Royaume-Uni, Allemagne) et le président russe a convié les dirigeants du mouvement islamiste palestinien au Kremlin, une invitation surprise vivement dénoncée en Israël.

Les questions commerciales et économiques seront évoquées à l'occasion du 11e séminaire gouvernemental franco-russe, mardi matin, qui est la raison première du voyage du Dominique de Villepin en Russie.

"AUTANT SEMER QUE RECOLTER"

Cette rencontre, qui a lieu tous les ans sous la présidence des deux chefs du gouvernement, a cette année pour thème l'innovation et les hautes technologies.

Mais les questions énergétiques et spatiales seront au centre de la visite du Premier ministre, qui est accompagné par les P-DG de Gaz de France, d'EADS, de Thales ou encore d'Areva, ainsi que par le président du directoire de Safran et le directeur général de Total.

Dominique de Villepin visitera lundi après-midi le Centre d'études spatiales de Lavotchkine.

Deux accords dans le domaine spatial doivent être signés au cours de ce voyage, notamment sur le lancement dans les années qui viennent de vaisseaux Soyouz depuis Kourou, en Guyane.

"C'est un voyage stratégique. On va autant semer que récolter", affirme-t-on à Matignon.

Aucun accord d'importance n'est toutefois au programme de la visite du Premier ministre.

Divers accords bilatéraux seront conclus dans le domaine de la destruction des armes chimiques ou encore dans celui de l'enseignement des langues.

Dominique de Villepin sera accompagné à Moscou par plusieurs de ses ministres - notamment Thierry Breton (Economie), Gilles de Robien (Education) et Dominique Perben (Transports).

Trois anciens combattants français seront en outre du voyage.

Le Premier ministre doit remettre mardi la Légion d'honneur au 18e régiment de chasse de la garde russe, qui avait combattu pendant la Seconde Guerre mondiale aux côtés des pilotes français de l'escadron de chasse "Normandie-Niemen".

source: www.yahoo.fr

Publié dans Politique extérieur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article