Chirac soutient le CPE

Publié le par rezeid

Si les "interrogations et inquiétudes" face au contrat première embauche sont "légitimes", "elles ne doivent pas conduire à ne rien faire face au chômage des jeunes", a averti lundi Jacques Chirac , qui a réaffirmé clairement son soutien à Dominique de Villepin et appelé partenaires sociaux et jeunes au "dialogue".

"Il est capital d'agir pour l'emploi des jeunes et le contrat première embauche marque cette volonté déterminée du gouvernement et du Parlement", a affirmé le chef de l'Etat interrogé sur le sujet lors d'une conférence de presse à l'Elysée avec le roi Abdallah II de Jordanie. "Des interrogations et des inquiétudes s'expriment et c'est tout à fait légitime", "mais elles ne doivent pas conduire à ne rien faire face au chômage des jeunes, ce qui est un risque".

Dès lors, "l'enjeu des jours qui viennent, c'est d'ouvrir dans cet esprit un dialogue constructif et confiant, qui peut permettre d'améliorer le contrat première embauche", a souhaité Jacques Chirac. "Je sais que c'est la volonté du Premier ministre et du gouvernement et je ne peux qu'approuver".

Le président français a dit faire "confiance à l'esprit de responsabilité des partenaires sociaux et des représentants des jeunes pour s'engager sur cette voie qui est celle de l'efficacité et de la sagesse".

C'est la quatrième fois en moins d'une semaine que Jacques Chirac affirme ainsi son soutien au Premier ministre, confronté à la contestation anti-CPE, qui a réuni entre 500.000 et 1,5 million de manifestants -salariés et étudiants réunis- samedi dans les principales villes du pays.

L'intersyndicale lycéens-étudiants-salariés à l'origine de la journée de mobilisation de samedi en a appelé directement au président de la République pour qu'il ne promulgue pas la loi sur l'égalité des chances qui instaure le CPE.

Publié dans Jacques CHIRAC-DDV

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article