l'ump avait inspiré le texte!!!!!!!!

Publié le par rezeid

Quand l'UMP revendiquait la paternité du CPE
Nous sommes le 16 janvier après-midi. Le matin, le Premier ministre vient d'annoncer son intention de créer le contrat première embauche. Les leaders politiques préparent, comme ils ont l'habitude de le faire, une réaction qu'ils enverront aux journaux par la voie d'un communiqué. Chez les sarkozystes, l'heure est à la satisfaction affichée, même si l'on a tout de suite noté que Dominique de Villepin tentait là, en faisant irruption sur le terrain du droit du travail, d'incarner la « rupture » chère à Nicolas Sarkozy. Valérie Pécresse, la porte-parole de l'UMP, reçoit pour consigne de se réjouir de la nouvelle, mais de bien souligner que c'est le président de l'UMP qui l'a inspirée au Premier ministre. Le CPE a été « élaboré, puis calé, après plusieurs entretiens entre le Premier ministre et le président de l'UMP », souligne-t-elle alors. Autres temps...
Source: http://www.lesechos.fr/journal20060321/lec1_france/4398518.htm

Publié dans Divers

Commenter cet article

Fred 21/03/2006 21:01

Il faut tenir bon. Comme toujours en démocratie, force doit revenir à la Loi.

Ni les absentionnistes ni les manifestants ne peuvent avoir le dernier mot dans une démocratie. Et à l'avoir trop souvent oublié, peut-être a-t-on encouragé le désintérêt de certains Français pour la politique et pour l'acte citoyen qu'est le vote.

Lorsque la crise sera terminée, le CPE appliqué et grâce à lui quelques dizaine de milleirs d'emplois créés, les Français verront bien que Villepin a eu raison de faire preuve d'autorité. Peut-être même loueront-ils son sens de l'Etat pour avoir préféré le mouvement et la réforme au confort personnel de quelques sondages lénifiants.

Ils se rappelleront aussi que ceux qui prétendaient assumer une Droite décomplexée sont aujourd'hui les premiers à battre en retraite sous la pression de la rue. Bel exemple de courage politique pour ceux qui se proclamaient les apôtres de la Rupture !

Nestor 21/03/2006 18:25

Plus il y aura de chômeurs, plus la gauche pense qu'elle en fera son miel pour 2007. Donc, elle a trop peur que le CPE crée des emplois et la prive d'autant d'électeurs. Il faut tenir bon et ne pas céder à la pression de la rue.