Nous soutenons la démarche de Dominique de Villepin

Publié le par rezeid

Chers amis Villepinistes,

Voici le texte d'un commentaire que nous avons publié sur le lien qui suit sur le site de Marianne. (
http://www.marianne2.fr/L-etonnante-mutation-de-Dominique-de-Villepin_a90589.html).

Nous vous invitons à penser, lorsque vous lisez un article sur la toile qui concerne Dominique de Villepin à y laisser également un commentaire. Nous ne le faisons pas assez et laissons trop la place libre à tous ceux qui n'ont aucun intérêt à ce qu'il participe à nouveau à notre vie politique. Nous devons nous attacher à investir la toile de manière bien plus active afin de participer à corriger les erreurs d'appréciations faites à l'encontre de ses idées. Merci à tous !

Voici le texte. Vous pouvez aussi , si vous le souhaitez, le poster sur les sites que vous fréquentez.


Vous l'avez constaté, la prestation télévisée de Dominique de Villepin au Grand Jury de dimanche dernier a un peu surpris la blogosphère, et même déçu de nombreux villepinistes. Les commentaires déposés sur les blogs politiques en disent long sur le désarroi qui s’est emparé des uns et des autres, qui pensent avoir peut-être perdu en Dominique de Villepin un homme politique capable d'incarner une conscience et de se poser en défenseur de l'intérêt général, c'est-à-dire en défenseur de l'intérêt de la France. Si son expression a semblé plus consensuelle, plus diluée que par le passé, Dominique de Villepin a tenu à nous redire que la vie politique devait être guidée par la défense de principes forts. Dominique de Villepin a toujours démontré qu’il était animé de tels principes, qui sont tout simplement ceux du peuple français. Le contenu de l’appel du 14 février de Marianne, ainsi que son paraphe aux côtés d’autres responsables politiques, sont là pour en témoigner.

 
Certes, d’aucuns peuvent regretter l’époque où il exprimait, en un choc frontal et usant de flèches bien acérées, sa désapprobation quant au chemin emprunté par l’équipe actuellement au pouvoir. Mais nous devons nous interroger sur la pertinence de tels chocs frontaux. Ont-ils permis d’obtenir quelque infléchissement que ce soit dans la politique menée ? Ont-ils permis une quelconque réorientation des actions politiques lorsqu’elles semblaient nocives ? Interrogeons-nous : les idées émises alors par Dominique de Villepin et les critiques constructives dont il n’avait pourtant pas été avare ont-elles été relayées et retenues pour nourrir une quelconque réflexion au service de notre société ? De nombreux journalistes ne se sont-ils pas plutôt empressés de le dépeindre sous les traits d’un batailleur-querelleur, d’un homme aigri qui serait mû par un esprit de vengeance ? Combien d’interviews dans la presse écrite ou audiovisuelle où sa parole a été coupée pour tenter de l’amener sur le terrain du fantasme de ces journalistes : dans l’arène des joutes romaines ! Leur bonheur aurait culminé si du sang avait pu couler. Et la France et les Français dans tout cela ? En quoi notre condition en a-t-elle été améliorée ?

Dominique de Villepin n’a pas été seul à subir ce sort. Souvenons-nous de François Bayrou. Il n’intéressait la presse que dans la mesure où il pouvait sortir ses griffes, mais dès qu’il s’exprimait sur le fond des dossiers, il était tourné en ridicule, tout comme Ségolène Royal, Laurent Fabius, Jean-Pierre Chevènement, Nicolas Dupont-Aignan et tant d’autres. Que dire du traitement réservé au Parti Socialiste dont on tente d’exploiter les difficultés de reconstruction afin de totalement le décrédibiliser... et le sortir du jeu politique. Pourtant, d’autres partis ont eu eux aussi, à leurs heures, à traverser de telles épreuves.

Notre intérêt à nous citoyens, est que notre démocratie soit aussi vivante que possible. Pour cela, il est indispensable que tous les acteurs politiques restent bien audibles, afin de nourrir le débat sur les grands sujets qui nous concernent. Or, dans quel rôle trop de Français se laissent-ils trop facilement enfermer ? Dans celui de cracheurs de venin, aussitôt qu’une personnalité politique tente d’élever le débat ou même parfois de le créer. À l’heure où la situation de la France se détériore sérieusement et où se multiplient les crises internationales menaçantes, nous devons veiller à ne pas faire, malgré nous, le jeu de tous ceux, politiciens ou militants, qui sont déjà dans une logique électorale et dont l’unique motivation est de saisir la moindre occasion pour dénigrer et décrédibiliser toute autre voix que celle qu’ils souhaitent voir un jour accéder au pouvoir. Le pouvoir pour quelles réalisations, et quelle ambition pour les Français et la France? Se le demandent-ils seulement ? Les nombreux articles récents qui enterrent Dominique de Villepin nous renseignent sur cet état d’esprit.

Dans notre contexte politique, nous soutenons la démarche de Dominique de Villepin qui souhaite que ses idées soient entendues et relayées, et nous espérons, pour le bien de tous les Français, que le Parti Socialiste et le Mouvement Démocrate retrouvent rapidement une présence sur le terrain des idées, le seul qui vaille pour notre avenir à tous. Tous les efforts doivent s’additionner, et non pas se soustraire, et chacun des acteurs du jeu politique doit pouvoir exercer sa vigilance, selon sa propre sensibilité. Oeuvrons à ce que le temps de la réflexion et de la proposition puisse s’installer dans notre société ; celui de l’évaluation viendra à coup sûr, puisque nous continuerons d’être les gardiens vigilants de notre démocratie.

L'équipe du blog
"Halte au complot contre Villepin"

Commenter cet article

souhel 26/11/2008 11:07

je pense que ce des bonnes demarches et sa serra des idee du fiture.courage a vous villpin soyez tenass face aux enemis du peuple français et du monde qui souterai voir une bibliotheq; ou icone comme vous disparaitre.merci