Agenda médiatique: Dominique de Villepin

Publié le par rezeid

Dimanche 31 août: Dernière page du Parisien

Mardi 2 septembre - France Inter
"2000 ans d'histoire"
13h30-14h00

Mercredi 3 septembre - BFM
En direct : 12h30-13h00

Jeudi 4 septembre - CANAL PLUS – Le grand journal
En direct : 19h10 – 20h00

Commenter cet article

G 05/12/2008 21:21

bonjour,

l'attitude du président face à la crise, avec tout le respect que je lui dois, ne fait que confirmer nos craintes : qu'il est imbu de sa personne, détourné de l'interet général par des petites préoccupation vénales, au moins dirigé par sa Propre avidité, celle que guide l'establishment symbiotique, et vis versa : car quelle est la symbolique de son discours ?

"je renvoie, de manière absolue, la solidarité nationale aux industriels qui paient au rabais depuis des décenies, le besogneux, le valeureux (on n'est pas dupe et on communique très vite avec les nouvelles technologies) et je ridiculise la solidarité, pour affaiblir la société, en donnant des miettes aux plus pauvres... : j'entends déja au boulot les vieilles rengaines récurentes des aigris, à propos de "l'entraide qui ne va qu'aux fénéants du rmi ou du rsa, blablabla : quand tout le monde est repus, ce genre de discours ne trouve presqu'aucun écho mais aujourd'hui, c'est différent.
et je comprends ce qu'ils disent au fond : "la solidarité, c'est pour tout le monde...ou pour personne".

alors voilà, il parait, à ce que l'on entend dire ci et là, par un discret bouche à oreille, qu'il subsiste d'authentiques Gaullistes dans ce pays, qui croient encore que la France à une identité propre, qu'Elle doit travailler ensemble.

voyez vous ce que l'on voit autour de soi :

la droite tire betement la couverture vers le patron, la gauche, toute aussi sotte, lui colle des coups de traversin pour défendre dogmatiquement le salariat > et ensuite on accusera les petites gens de s'enterrer dans la médiocrité ?? ...à d'Autre.

la mentalité du populaire à beaucoup évolué et l'air de l'assistanat est révolue pour une bonne partie des gens, à les entendre parler ci et là : pourtant personne ne veut porter un projet de société qui ne se construit pas la négation d'une partie du pays (à part Mme ROYAL, mais pour l'instant, elle est aux prises avec les rois du pneu- barbecue, les amoureux des gesticulades parlementaires)
> c'est grotesque, c'est vil, meme : on ne grandit pas en écrasant les autres, surtout quand on fait parti de la meme fratrie.

enfin, tout cela pour dire qu'il parait qu'un dénommé DE VILLEPIN, est animé par cet état d'esprit...Gaulliste, patriotique et humaniste, en meme temps.
mais il court ci et là après des convocations...auxquelles on ne comprend rien.

alors je me demandais si par hasard, il n'attendait pas du peuple, une lettre d'invitation ???

moi je vais vous dire ce qui va se passer, ce tantot, parce que je baigne dans ma mentalité toute l'année, et beaucoup de gens le sentent déja : le loup contourne la droite par la gauche et se place juste à coté du centre, en son sein, et là, caché dans le bois chrétien- démocrate, il attend son heure, il observe les autres subir la crise... ; A la dernière minute, il crie à l'imposture des protagonistes et il ouvre les festivités : le berger aux pattes noires jette du pain dans les tribunes et fait courir les boucs emissaires dans l'arene...
la seule chose qui nous sauve est que cela vient de se passer assez recemment.
Mais cela se reproduira et des centaines de fois, parce qu'une fois encore, c'est le desespoir qu'on nie aujourd'hui, qui s'en ira voter demain.
l'humanité n'oubliera pas les gens qui ont voté pour la haine, elle n'oubliera pas non plus tous ceux qui veulent la nourrir en secret.

pour terminer, par pitié, amis de la philosophie Gaulliste, ne dites pas que M. DE VILLEPIN est une "alternative" : ça c'est bon pour les champions que l'on choisit dans une politique de moindre mal, c'est bon pour "Bayrou le mou" (c'est pas méchant, c'est son petit surnom dans mon ancien service)qui déclarait, sourire aux levres, sur canal + qu'on devra presque necessairement le choisir, si les gens fuient le ps et l'ump.

vous voulez, vous et nous, faire remarquer ?

qu'attendez vous pour aller discuter ardemment sur le net ou la place publique, vous les intellectuels, de cohesion humaine, pour promouvoir sincèrement la pérénité de la société Française, plus loin, du genre humain.

Nous petits poètes, on s'occupera de la symbolique.


incarner un peuple, l'honneur d'une équipe puissante de l'humanité, ce n'est pas etre dans l'ombre des perdants, c'est etre loin devant.
Devant, mais avec Soi et l'Autre.


merci, alexandre.

Claude Taxis 30/08/2008 08:49

Il est grand temps que DDVs'exprime plus souvent dans les medias. Qu'il se rappelle que son avenir politique ne passe pas par une quelconque compromission avec le pouvoir actuel mais par le recours qu'il représentera lorsque la situation l'exigera. A cette fin, il conviendrait qu'il commence à silloner la France des villes et des campagnes, à se faire connaître de la "France profonde". Surout, pas la moindre compromission...