CPE: Jacques Chirac promulgue mais suspend "en pratique" l'application de la loi

Publié le par rezeid

Jacques Chirac a décidé vendredi soir de promulguer la loi sur le contrat première embauche (CPE), qui sera toutefois suspendue "en pratique" jusqu'au vote d'une nouvelle loi destinée à améliorer le dispositif sur les deux questions les plus contestées: durée de la période d'essai et motifs de la rupture de contrat.

"J'ai décidé de promulguer cette loi", a-t-il annoncé lors d'une déclaration radio-télévisée, alors que syndicats et opposition lui demandaient d'une même voix de ne pas la promulguer.

"Le Parlement, les élus de la nation, ont voté la loi sur l'égalité des chances et le Conseil constitutionnel vient de juger cette loi conforme aux principes et aux valeurs de la République. En démocratie, cela a un sens et doit être respecté", s'est justifié Jacques Chirac. Par ailleurs, "je pense que le contrat première embauche peut être un instrument efficace pour l'emploi".

Pour autant, Jacques Chirac a annoncé aussitôt qu'une nouvelle loi viendrait modifier "les points qui ont fait débat". "La période de deux ans sera réduite à un an" et "en cas de rupture du contrat, le droit du jeune salarié à en connaître les raisons sera inscrit dans la nouvelle loi", a-t-il dit.

Du coup, le CPE est suspendu de fait, même si le chef de l'Etat se garde d'utiliser le terme. Il a en effet "demandé au gouvernement de prendre toutes les dispositions nécessaires pour qu'en pratique aucun contrat ne puisse être signé sans intégrer pleinement l'ensemble de ces modifications".

Il s'agit de faire en sorte "qu'aucun CPE ne puisse être signé tant que ces modifications ne seront pas entrées en vigueur", expliquait-on vendredi sans son entourage.

Le président en a appelé vendredi aux partenaires sociaux; "en République, quand il s'agit de l'intérêt national, il ne saurait y avoir ni vainqueur ni vaincu" et "la pire des solutions serait de ne rien faire", a-t-il plaidé.

Il a donc "invité" les partenaires sociaux, "ainsi que les représentants des organisations étudiantes et lycéennes à prendre toute leur part dans l'élaboration de ces nouvelles dispositions".

Il a également demandé au gouvernement d'ouvrir avec eux un "grand débat national sur les liens entre l'université et l'emploi" et un "grand chantier de sécurisation des parcours professionnels et de lutte contre la précarité".

Cette décision a été prise "en totale harmonie entre le président et le Premier ministre", assurait-on vendredi dans l'entourage de Jacques Chirac.

Elle permet en effet à Dominique de Villepin de ne pas perdre la face puisqu'il n'y aura pas, insiste-t-on à l'Elysée, de "dénaturation" du CPE. Toutefois, la décision de Jacques Chirac revient bien à suspendre le contrat première embauche, comme l'avait d'ailleurs proposé le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, alors que M. de Villepin s'y était toujours refusé jusque-là. Le 21 mars le Premier ministre avait exclu "retrait", "suspension" ou "dénaturation" du CPE devant les parlementaires UMP.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pierre lecat 01/04/2006 12:33

le terme retrait n'est pas dans la constitution ni même suspension! si on retire le cpe vaut mieux mettre fin à la 5ème République.
comment expliquer qu'une loi voté par le parlement, par le sénat validé par le conseil constitutionnel n'est pas promulgué par le Président c'est indigne de le penser car on ne serait plus en démocratie!!!! peut être c'est ce que veux la gauche ou les extrême... je me pose vraiment des questions!!!! il faut que ca s'arrête ca commence à devenir vraiment ridicule.
un étudiant soutenant villepin et la cpe!!!!! vive sa politique de modernisation!!!!

Roger hanin 01/04/2006 11:11

Pro cpe ou contre le blocage ? Il faudrait savoir ce n'est pas pareil !
Faudrait peut etre se rendre compte que la grande majorité des étudiants souhaitent qu'il retire le cpe ... ca apaiserait les choses !

dc 01/04/2006 00:24

MANIF CONTRE LES BLOCAGES (ET OSSI D PRO CPE)
DIMANCHE 2 AVRIL
15 H PARVIS DE LHOTEL DE VILLE DE PARIS

mobilison nous!
alternative o utopist immobilist révolutionaire existe

FAISONS NOUS ENFIN ENTENDR!

NOUS AVONS LA MISSION DE METTR LE PLUS DE GENS O COURANT


IL FO KON SOIT NOMBREUX

POUR les INTERET DE LA FRANCE KI permete Lé NOTR!!!!!