Dominique de Villepin ne se résout pas à son «retrait»

Publié le par rezeid

Le premier ministre réunit ce matin l'ensemble de son gouvernement.

 
 
QUE RESTE-T-IL de Dominique de Villepin ? Officiellement, Jacques Chirac ne l'a pas désavoué. La loi sur le CPE est promulguée et les apparences sont sauves. Le premier ministre reste donc, pour le moment, à son poste. Mais dans quel état ? Ce week-end, les conseillers et les amis du premier ministre avaient la gueule de bois. Ne mâchant pas leurs mots contre Nicolas Sarkozy et la «campagne de désinformation» à l'origine, selon eux, de l'échec du CPE.
 
Sarkozy aux commandes ? A Matignon, on refuse cette lecture. Pour le premier ministre, le dossier est dans les mains de «Bernard Accoyer, Josselin de Rohan, mais aussi de Jean-Louis Borloo et Gérard Larcher», a-t-il déclaré hier dans le JDD. Sans citer le nom de son rival Nicolas Sarkozy. A Matignon, on relève que «la partie de Sarkozy va être compliquée...»
 
Malgré ses déclarations sur le thème «je ne baisse pas les bras», il semble s'être mis en retrait. Pendant que son numéro deux prenait langue, samedi après-midi, avec les leaders syndicaux, Villepin est allé se détendre au cinéma. Et hier il est allé courir puis a déjeuné en famille. Ce matin, à 11 heures, il réunit au grand complet son gouvernement pour «faire le bilan et donner des perspectives à l'action gouvernementale». Autrement dit, passer à autre chose. Il pourrait annoncer de nouveaux chantiers, mercredi, lors de sa conférence de presse.
 
Ses amis veulent croire que cette crise ne sonne pas le glas de ses ambitions. «Il n'est pas mort. Il reçoit des amis et des courriers de soutien en pagaille», jure un de ses collaborateurs. «Il peut rebondir, confie Georges Tron, député de l'Essonne. L'affaire du CPE a montré qu'il incarnait le courage, la fermeté et la défense de l'intérêt général.» Un ministre chiraquien livre ce conseil : «Il faut qu'il se réhumanise.» Un autre constate : «Il paie le fait de ne pas avoir organisé ses relais dans la majorité.»
 
En restant à son poste, et même si ses chances de concourir en 2007 paraissent bien improbables, Villepin semble décidé à prendre sa revanche. «Aujourd'hui, il prend sur lui l'impopularité, les attaques de la gauche et les couteaux dans le dos d'une partie de la droite, énumère un de ses proches. Ça lui fait un point commun avec Alain Juppé.» Les deux hommes se seraient entretenus au téléphone il y a quelques jours.
 
 

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean 05/04/2006 20:20

Vive le CPE, vive De Villepin. Pour une fois qu'un premier ministre ose !!!!

dridi 05/04/2006 18:28

les assités ne feront pas la loi, il est Temps de se mettre au travail. Ne laissons pas les Fainéants transmettre leurs virus au jeunes. Bravo pour le cpe.

david 03/04/2006 22:40

de meme je te soutien pour un pays qui avance !!!!!t'cho

Kornichon 03/04/2006 20:19

je te soutiens, VIVE LE PREMIER MINISTRE, VIVE NICOLAS, VIVE L'UMP !

Charles Henry Legras 03/04/2006 19:47

Honte a Villepin Honte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a VillepinHonte a Villepin