CPE: Villepin "ne laissera à personne d'autre" le soin de tirer les conclusions des négociations

Publié le par rezeid

Dominique de Villepin a assuré mercredi dans un avertissement à Nicolas Sarkozy qu'il "ne laissera à personne d'autre" le soin de tirer les conclusions des discussions ouvertes entre les parlementaires UMP et les syndicats.
"En tant que chef du gouvernement, je tirerai toutes les conclusions nécessaires au fil des prochains jours", a déclaré le Premier ministre lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.
"Je serai au rendez-vous, ne laissant à personne d'autre le soin de tirer les conclusions qui s'imposent", a-t-il ajouté.
Dominique de Villepin, qui était interrogé par le Premier secrétaire du PS François Hollande, a salué l'ouverture des discussions entre les partenaires sociaux et les présidents des groupes parlementaires sur le CPE, qui se tiennent "en concertation avec le gouvernement".
"Le président de la République a fixé un cadre. Il a fixé une méthode. Il nous appartient de la suivre les uns et les autres", a-t-il martelé.
"Laissons ce dialogue s'opérer sans préjugés", a-t-il dit, en souhaitant qu'il permette une "meilleure compréhension pour les uns et pour les autres".
Dans ces discussions, "nous ne poursuivons pas d'autre objectif que de répondre au chômage des jeunes et à ceux qui ont le plus de difficultés, ceux qui ne connaissent que la précarité", a affirmé le Premier ministre dans un autre avertissement à Nicolas Sarkozy.
"Je n'ai pas d'autre objectif, pas d'autre préoccupation que de servir l'intérêt national", a lancé M. de Villepin.
Dans sa question, François Hollande, qui a déposé mercredi une proposition de loi en ce sens, a demandé au Premier ministre d'abroger le CPE avant le début des vacances parlementaires le 15 avril, comme l'exigent les syndicats.
"Vous êtes toujours Premier ministre, mais ce sont d'autres que vous qui négocient en ce moment avec les partenaires sociaux", a lancé le Premier secrétaire du PS, dénonçant une "crise sociale, morale, politique".
"M. Hollande, prenez un peu patience, cela aussi c'est la démocratie", a répliqué le chef du gouvernement.
Dominique de Villepin a accusé les socialistes de préconiser "l'inaction, l'immobilisme et le renoncement". Face au chômage des jeunes, "c'est nous qui avons fait des propositions, qui avons agi, ce n'est pas vous M. Hollande", a lancé le Premier ministre au Premier secrétaire du PS.

Publié dans dominiquedevillepin

Commenter cet article

marc d HERE 06/04/2006 13:00

Villepin s'accroche... Il ne veut pas laisser la place. Il croit encore pouvoir jouer un rôle. Mais c'est fini, et c'est heureux...
Marc d'Héré

max 05/04/2006 21:54

je suis entièrement d'accord, on voit bien que Villepin n'est pas un hypocrite si il tiens sur le cpe ce n'est pas pour ses ambitions m:ais pour la modernisation de la France. en tout cas moi j'y crois!!!! Villepin président!!!!

dumenil 05/04/2006 20:10

mr de villepin surtout ne demissionner pas .vous etes le seul homme capable de gouverner lafrance.vous etes le plus sincere et je vous en remercie