Villepin ouvre 3 chantiers: pauvreté, sécurité professionnelle, universités

Publié le par rezeid

Dominique de Villepin a annoncé jeudi qu'il souhaitait ouvrir "trois chantiers nouveaux", à savoir "la sécurisation des parcours professionnels", "la lutte contre la pauvreté et l'exclusion" et "le renforcement des liens entre l'université et l'emploi".

L'ouverture de ces "trois chantiers nouveaux" répond aux "inquiétudes actuelles" liées au "chômage", aux "risques de précarité" et à la "préparation des jeunes à l'emploi", a affirmé le Premier ministre lors de sa conférence de presse mensuelle.

M. de Villepin a proposé tout d'abord de travailler à la "sécurisation des parcours professionnels dans la voie qui a été ouverte par le plan de cohésion sociale de Jean-Louis Borloo".

"Je souhaite pouvoir en discuter avec les partenaires sociaux dès que nous serons sortis de la crise actuelle" sur le CPE, a-t-il affirmé.

Dans un deuxième chantier, "la lutte contre la pauvreté et l'exclusion", il a fixé comme "priorité absolue" de "changer la donne" en réduisant le nombre d'allocataires du Rmi, que "nous avons commencé à stabiliser" grâce aux mesures du plan de cohésion sociale, a-t-il affirmé.

Il souhaite également lancer une "concertation approfondie sur les propositions des sénateurs Raincourt, Mercier et Letard qui visent à améliorer les conditions d'insertion dans le monde du travail des bénéficiaires des minima sociaux". Des "expérimentations", confiées à Martin Hirsch, le président de l'Agence nouvelle des solidarités actives, seront lancées sur des "dispositifs permettant de valoriser le retour à l'emploi dès la première heure de travail".

En ce qui concerne "l'objectif de réduction de la pauvreté", notamment celle "des enfants", les propositions de l'Observatoire national de la pauvreté donneront lieu à des "décisions concrètes très prochainement", a-t-il assuré.

En matière d'hébergement d'urgence, le Premier ministre "souhaite qu'on s'oriente vers un hébergement durable, première étape de l'accès à un logement pérenne". Il s'appuiera sur "les propositions faites par Xavier Emmanuelli qui me remettra son rapport dans les prochains jours", a-t-il dit.

En outre, il réunira "en mai" le conseil national de lutte contre l'exclusion, "pour présenter les conclusions de (ses) entretiens et (ses) propositions d'action".

Dans un troisième chantier, le "renforcement des liens entre université et emploi", il a rappelé que les ministres de l'Education et des universités Gilles de Robien et François Goulard vont "ouvrir dans les prochains jours un grand débat sur les liens entre université et emploi".

Le chef de gouvernement a dressé quelques pistes: l'orientation, l'insertion et la formation professionnelle de même que la professionnalisation des études, l'apprentissage et le développement de l'alternance. L'objectif doit être de "préserver l'excellence des universités tout en garantissant un meilleur accès à l'emploi des étudiants", a-t-il dit.

Publié dans Conférences de presse

Commenter cet article