CPE: Dominique de Villepin "avait raison de s'attaquer au chômage des jeunes"

Publié le par rezeid

 

Le ministre de l'Emploi et de la Cohésion sociale Jean-Louis Borloo a estimé mardi que Dominique de Villepin "avait raison de s'attaquer au scandale du chômage des jeunes", notant que le CPE était "une idée parmi d'autres".

"Sur le CPE, on peut tout dire avant, pendant et après. Mais il y a une chose qui est certaine, et que toutes les organisations ont reconnu, il (Villepin NDLR) avait, a raison de s'attaquer de dénoncer ce scandale du chômage des jeunes", a-t-il souligné sur RTL.

Le ministre de l'Emploi a jugé que "cette sortie de crise est plutôt une bonne sortie de crise", mais "le CPE c'est une idée parmi d'autres". "Il n'y a pas une solution unique: il y a à la fois des problèmes de souplesse, de sécurisation, d'anxiété dans le recrutement et problèmes techniques".

"En matière de chômage des jeunes, il y a des problèmes spécifiques: il y a des endroits (avec) 40% de chômage des jeunes, ce n'est pas les mêmes outils que dans des endroits où il y a 8% de chômage", a-t-il observé. Et ce, "contrairement à tous ceux qui expliquent qu'il faut un seul contrat, ce sont ceux qui ont du boulot".

Interrogé sur les conséquences politiques de la crise du CPE, Jean-Louis Borloo a noté que "quand on gouverne, on n'a pas un électorat (...) il y a des gens qui ont des sensibilités".

"Je suis convaincu qu'il va y avoir deux catégories de personnes politiques: celles qui vont antagoniser la France en pensant qu'elles parlent à leur électorat, et celles qui vont essayer de fédérer les Français pour leur permettre de passer ce cap et d'être à nouveau un pays de gagnants", a-t-il prédit.

Publié dans Ministres

Commenter cet article