Nicolas Sarkozy soutenait les anti-CPE en 2006, affirme Bruno Julliard

Publié le par rezeid

"J'ai décidé de créer mon blog, le 22 janvier 2006,  après le lancement par Dominique de Villepin de la seconde étape de son "plan emploi" incluant le Contrat Première Embauche.  J'ai milité dans mon université en faveur de ce projet, qui se devait d'offrir une solution à la situation inacceptable du chômage des jeunes. Après plus de 3 ans, on voit que le chômage des jeunes est en très forte augmentation à plus de 23%. Je le répète avec force, Dominique de Villepin alors Premier Ministre a proposé une vision, une solution pour les jeunes. Nicolas Sarkozy porte une lourde responsabilité dans cet échec, et aujourd'hui on vient d'apprendre un acte d'une étonnante lâcheté de sa part, si l'on écoute Bruno Julliard. Je peux vous le dire, je suis révolté ! Dominique de Villepin avait une certaine volonté, un courage politique pour moderniser et faire avancer la France." 

J'apporte mon soutien à Dominique de Villepin, je suis et reste villepiniste! R.Z

Dans le Nouvel Obs:

N
icolas Sarkozy a-t-il apporté son soutien aux anti-CPE en 2006? Bruno Julliard, ancien président de l'Union nationale des étudiants de France (UNEF) et depuis samedi secrétaire national du PS à l'Education, l'a en tout cas affirmé mercredi dans un entretien accordé au site Internet Le Post et à la radio Le Mouv.

"Il m'avait appelé à la fin d'une manif pour me dire qu'il était mon premier soutien (...) et qu'il demandait le retrait immédiat du CPE", a raconté M. Julliard. Nicolas Sarkozy était alors président de l'UMP et ministre de l'Intérieur du gouvernement de Dominique de Villepin, à l'origine du projet de Contrat première embauche (CPE).

Dominique de Villepin avait dû renoncer à son projet en avril 2006 après trois mois de manifestations estudiantines. Ce recul, ajouté à l'affaire Clearstream, avait éliminé un rival possible de Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2007.


Bruno Julliard estime aujourd'hui avoir bénéficié de cette "bataille à la tête de l'Etat": "à ce moment là, nos intérêts (lui et Nicolas Sarkozy, NDLR) étaient convergents. Lui, parce qu'il veut la tête de Villepin et nous, parce qu'on veut la tête du CPE".

Source: Le nouvelobs

Commenter cet article

guedj 21/06/2009 14:46

mr de villepin, cessez de prendre de grands airs pour nous assener vos vérités et votre humeur contre le Président élu par les francais! vous n etes rien , vous ne représentez que vous meme et la france et les francais ne se souviennent meme pas de votre passage comme 1ER ministre!!alors de grace , faites vous d abord élire , ne cerait que comme conseiller municipal et apres on verra§!marre de tous ces donneurs de lecons qui n ont laissé qu un muvais souvenir aux francais! et d abord laissons faire la justice qui vous a dans le collimateur pour vos petites combines! merci

lubin 28/05/2009 19:19

de villepin l affaire clersteam set a vos portes et va démontrer quel pietre homme politique vous fetes embourbé dans une minable combine pour nuire a sarkozy ;vous avez échoué comme dans votre travail de 1er ministreet votre la mentable cpe que vous n avez pas su imposer au pays j espere que votre vie politique va s arreter là : on vous a assez vu il faut que vous dégagiez maintenant

lubin 25/05/2009 12:15

vous n etes qu un revanchard ; vous n avez commis que des erreurs sous l air Chirac, vous etes a l origine de la plus grosse bevue de la 5eme republique ;la dissolution, et vous voudriez nous faire croire que vous etes quelqu un de serieux pour diriger la france laissez cela a ceux qui en sot capables et retournez a vos bouquins n etes vous pas avocat depuis peu? vous manquez de causes a defendre

Veritas 19/04/2009 14:38

"Le président actuel apporte de l'honnêteté dans le débat politique"
allez allez allez ...tout sauf ça !!!!!!!

Veritas 19/04/2009 14:35

un risque révolutionnaire existe d'autant plus dans notre pauvre pays , qu'un attrape-tout se plait à allumer des feux
à sa convenance !!!