Le gouvernement veut construire 30.000 logements sur les terrains de l'Etat d'ici fin 2008

Publié le par rezeid

Le gouvernement s'est fixé jeudi l'objectif de construire plus de 30.000 logements d'ici fin 2008 sur des terrains appartenant à l'Etat, lors d'un comité interministériel présidé par Dominique de Villepin.
Le comité interministériel pour le développement de l'offre de logement (Cidol) a aussi pris une série de mesures pour le logement des jeunes, le logement d'urgence et le logement social.
Ces mesures sont destinées à "relever le défi" de la crise du logement qui touche toutes les régions, a expliqué le Premier ministre lors d'un déplacement dans la matinée à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) en compagnie du ministre de la Cohésion sociale, de l'Emploi et du Logement Jean-Louis Borloo.
Le Premier ministre a mis en avant les résultats obtenus par le gouvernement grâce l'action menée sous l'impulsion de M. Borloo. Avec 422.000 logements mis en chantier sur les 12 derniers mois, "nous avons battu un record inégalé depuis 25 ans", s'est réjoui M. de Villepin. Les 80.430 logements sociaux financés en 2005 représentent "le plus haut niveau dans ce domaine". Mais ces résultats sont loin d'être suffisants pour mettre fin à la pénurie de logements et au problème de l'habitat insalubre.
En 2006, le Premier ministre espère "maintenir le rythme de la construction voire l'augmenter encore afin de dépasser les 450.000 mises en chantier", selon le communiqué publié à l'issue du Cidol.
Pour ce faire, il compte particulièrement sur la mobilisation des terrains publics. Une liste de terrains a été arrêtée pour la réalisation de ces différents projets en concertation avec les collectivités locales. Le ministère de la Défense devrait participer à hauteur de 9.000 logements à ce programme.
Dans ce cadre, MM. de Villepin et Borloo ont signé à Issy-les-Moulineaux une convention entre l'Etat et l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) pour la construction de logements sur une partie des terrains de l'hôpital Corentin-Celton.
Ce projet modeste préfigure d'autres opérations plus importantes, telles que le chantier des Batignolles dans le 17e arrondissement de Paris. Le gouvernement a proposé jeudi à la ville de Paris de signer un protocole pour construire 3.500 logements sur ce site appartenant à la SNCF et à Réseaux ferrés de France (RFF), et qui aurait accueilli le village olympique si la capitale avait obtenu les JO 2012.
Le gouvernement a par ailleurs pris des mesures pour le logement d'urgence après la série d'incendies meurtriers de 2005. La Sonacotra va recevoir une dotation de 50 millions d'euros pour construire d'ici fin 2007 entre 500 et 1.000 logements dans le cadre d'une dizaine d'opérations provisoires visant à répondre aux besoins d'hébergement temporaire de personnes vivant dans des immeubles dangereux et insalubres.
La société d'économie mixte va par ailleurs racheter et rénover des hôtels meublés dégradés et des bâtiments vacants vétustes en vue de créer 2.000 à 2.500 logements.
Le gouvernement va par ailleurs proposer dans le budget 2007 un mécanisme d'incitation fiscale pour encourager la construction de résidences hôtelières à vocation sociale. Le pacte national pour le logement lancé l'an dernier par le gouvernement prévoit la création de 5.000 places dans ces résidences, alternative aux hôtels meublés dans lesquels sont hébergées beaucoup de personnes en situation précaire.
Des mesures ont enfin été adoptées pour aider les jeunes à se loger. La construction de résidences sociales à destination des jeunes va être relancée à hauteur de 500 logements supplémentaires par an. Chaque préfet devra en outre élaborer un plan "logement des jeunes" visant à identifier les besoins et les difficultés sur chaque département.

Publié dans Divers

Commenter cet article