Voila la dictature sarkozystes qui se met en place

Publié le par rezeid

"Pour la liberté d'expression: on conteste la dictature dans les médias de sarko et sa bande"

La rédaction de Paris Match a décidé de se mettre en grève jeudi, un mouvement quasi sans précédent au sein de cet hebdomadaire, pour protester contre l'éviction "politique" de son patron Alain Genestar, due selon les journalistes à une couverture sur Cécilia Sarkozy qui aurait déplu.Sur 122 votants, 65 se sont prononcés mercredi pour une journée de grève jeudi avec assemblée générale, 46 pour d’autres moyens d’action et 11 ne se sont pas prononcés, a indiqué la rédaction dans un communiqué.

 

Ce mouvement ne remet toutefois pas en cause la sortie jeudi de l'hebdomadaire, dont le bouclage s'est terminé mardi.

 

Cette grève sera sans précédent dans l'histoire de l'hebdomadaire fondé en 1949 et détenu par le groupe Lagardère, à l'exception d'un débrayage survenu pendant les événements de mai 68.

 

En l'absence du directeur de la rédaction, la direction de la rédaction de Paris Match sera assurée, par interim, par Olivier Royant, directeur général adjoint de l'hebdomadaire, a indiqué de son côté Hachette Filipacchi Médias (HFM, filiale du groupe Lagardère).

 

Alain Genestar, patron de la rédaction de l'hebdomadaire depuis 1999, était en conflit avec le groupe, qui lui avait demandé de quitter ses fonctions. HFM lui avait proposé en échange un poste de directeur des rédactions du groupe, que M. Genestar a refusé.

 

La rumeur de sa mise à l'écart courait depuis la rentrée 2005, après la couverture du numéro du 25 août consacrée à Cecilia, épouse du ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy.

 

Cette une montrait Mme Sarkozy avec un homme présenté comme son compagnon, ce qui, selon Le Canard Enchaîné, aurait fortement mécontenté Nicolas Sarkozy, par ailleurs ami proche d'Arnaud Lagardère, patron du groupe Lagardère.

 

Le numéro du 25 août 2005 s'était vendu à quelque 900.000 exemplaires, contre des ventes moyennes de 634.369 exemplaires par numéro en 2005 (source OJD).

 

Pour la direction de HFM, "la principale raison" de la mise à l'écart d'Alain Genestar est une "déstabilisation de la rédaction", due notamment à un "différend déontologique" entre M. Genestar et le groupe.

 

Mais la rédaction de Paris Match estime, elle, que le renvoi d'Alain Genestar est directement lié à cette une. Lundi, elle s'était dite "scandalisée par l'obligation faite" à Alain Genestar de quitter son poste de directeur de la rédaction de Paris Match "à la suite de la couverture du 25 août 2005 montrant Cécilia Sarkozy et son compagnon".

 

Le numéro du Paris Match du 22 juin contenait à nouveau des photos de Cécilia Sarkozy, cette fois-ci avec son mari et leurs enfants, en week-end à Londres. La couverture était consacrée à Raymond Devos.

 

De son côté, l'hebdomadaire VSD, un des concurrents de Paris-Match, publie en couverture, dans son numéro sorti le 28 juin, une photo du couple Sarkozy prise, selon le magazine, lors d'un "week-end amoureux à Venise".

Publié dans Divers

Commenter cet article

paul eviger 30/06/2006 09:11

Sarko est un nain un dictateur il ne passera jamais. C'est un traître.....

laetitia 29/06/2006 12:38

Idem, si déjà, il essaye de cacher des choses, en renvoyant des directeurs de journaux et en agissant sur les sorties de livres, on peux déjà imaginer les mensonges et les scandales s'il devient président.... La liberté d'expression est en danger!!! La presse en parle et c'est une très bonne chose!!! Si ça peut faire les affaires de Villepin....

sarkomania 29/06/2006 10:32

les médias sont pris en hostage avec le facho sarko, déjà il y a un an avec le livre de sa femme, sa maîtresse ou je ne sais quoi!!!! il l'avait fait interdire!!!!! c'est une honte pour la liberté d'expression. Il faut se battre contre sarko car c'est un danger...