Un rapport parlementaire dénoncent les carences des bourses d'études

Publié le par rezeid

Le système actuel des bourses d'études en France relève de l'usine à gaz archaïque et injuste, selon le rapport remis au Premier ministre Dominique de Villepin jeudi par le député UMP Laurent Wauquiez.
Les principales organisations étudiantes ont plutôt bien accueilli la présentation de ce document. La Fédération des associations générales étudiantes (FAGE) salue ainsi "un rapport complet, réaliste et ambitieux", et demande "sans délai la mise en oeuvre des propositions".
La Confédération étudiante (Cé), de son côté, "soutien la logique défendue par le rapport Wauquiez, qui donne la priorité à la justice sociale et ne verse pas dans un égalitarisme qui risquerait de reproduire les inégalités".
Plus réservée, l'Union nationale des étudiants de France (UNEF) estime que "si un certain nombre de propositions vont dans le bon sens et devraient permettre une amélioration de la situation des étudiants, le rapport n'est pas à la hauteur de la situation de précarité que vivent aujourd'hui les étudiants".
L'UNEF parle en effet de "saupoudrage", et juge qu'une "refonte du système est nécessaire".
"Les aides aux étudiants représentent 6 milliards d'euros", et 2,2 millions d'étudiants sont concernés, rappelle en préambule M. Wauquiez, qui dresse un bilan extrêmement sévère du système boursier français.
Le parlementaire pointe notamment du doigt "un dédale administratif (...) avec des critères compliqués", qui rendent le système "illisible". Ainsi, "il existe plus d'une trentaine de bourses gérées par des textes archaïques dont les plus anciens remontent à l'entre-deux-guerres", selon le rapport. "Pour les seules bourses sur critères sociaux, on aboutit à un tableau totalisant (...) 108 plafonds différents."
Le rapport met également en avant le nombre d'intervenants différents, entre les CROUS, les ministères, ou encore, les différentes collectivités locales qui chacune ont "développé (leur) système de bourses avec une logique de clientélisme électoral. Selon la région d'où un étudiant vient, il sera plus ou moins aidé".
"Le problème le plus important", souligne Laurent Wauquiez "est le délai de versement des bourses (...) versées fin novembre voir en février", alors que "tous les frais se concentrent sur les mois de rentrée: matériel, frais d'inscription, caution pour les logements, cotisations sociales etc". A titre de comparaison, le député souligne que "l'Allemagne instruit et verse les bourses en deux mois".
Par ailleurs, poursuit le rapporteur, "le système repose sur des seuils et des paliers très abrupts". Pour quelques euros de différence, "une famille aura une aide ou au contraire sera livrée à elle-même".
"Entre d'une part les bourses pour les familles les plus modestes et d'autre part le système de la demi-part fiscale qui ne joue que pour les ménages imposables, on laisse de côté une grande partie des classes moyennes qui ne sont ni assez riches ni assez pauvres", explique M. Wauquiez.
Enfin, le rapport pointe les dysfonctionnements des aides aux étudiants qui partent à l'étranger, notamment les bourses Erasmus "sympathiques et très populaires", mais qui, selon le député, payent "au mieux le billet aller".

Etudiants, bourses: Villepin présentera d'ici octobre des propositions

Dominique de Villepin a annoncé jeudi qu'il présenterait "avant la rentrée universitaire" d'octobre 2006 "des propositions pour répondre aux attentes des étudiants en matière de conditions générales de vie et de travail".

Ces annonces seront faites sur la base de la concertation à partir du rapport du député Laurent Wauquiez (UMP) et du travail des ministères, a précisé dans un communiqué le Premier ministre, après avoir reçu M. Wauquiez.

L'élu de Haute-Loire, benjamin de l'Assemblée nationale (31 ans), suggère notamment que l'attribution des bourses soit élargie aux classes moyennes et rationalisée.

M. de Villepin a demandé aux ministres Gilles de Robien (Education nationale) et François Goulard (Enseignement supérieur) de "mener une large concertation à partir du rapport Wauquiez en direction des organisations étudiantes, des universités et de leurs partenaires".

Publié dans Divers

Commenter cet article