Villepin veut engager une réforme du dialogue social avant 2007

Publié le par rezeid

Dominique de Villepin a exprimé mercredi sa volonté d'engager "rapidement" avec les partenaires sociaux une réforme du dialogue social, selon un communiqué de Matignon. "Des améliorations significatives et concrètes sont possibles dans des délais rapprochés", estiment les services du Premier ministre.
Ce communiqué est publié à l'issue d'une série de rencontres entre le Premier ministre et les organisations syndicales et patronales sur la modernisation du dialogue social.
Ces rencontres ont permis à l'hôte de Matignon de renouer le dialogue avec les syndicats, près de trois mois après la crise du contrat première embauche (CPE).
Ces réunions de travail sur les conclusions du rapport Chertier sur la modernisation du dialogue social "ont donné lieu à des échanges denses et approfondis", se félicite Dominique de Villepin dans son communiqué, notant la "qualité du dialogue et des discussions avec les partenaires sociaux".
"Ceux-ci ont tous souligné l'importance de ce sujet pour notre démocratie et leur volonté que le dialogue social soit conduit dans notre pays selon des méthodes partagées, plus simples et plus lisibles", estime le Premier ministre.
En conséquence, Dominique de Villepin a chargé les ministres Jean-Louis Borloo (Cohésion sociale), Gérard Larcher (Emploi) et Christian Jacob (Fonction publique) d'adresser aux partenaires sociaux, pour la fin du mois de juillet, une note de synthèse des réunions de travail. Cette note "servira de base à une concertation approfondie dans le courant du mois de septembre sur les modalités de la réforme du dialogue social", précise Matignon.
Une deuxième étape de concertation intégrera les conclusions de l'avis que le Conseil économique et social doit rendre en novembre sur le rapport Hadas-Lebel, relatif à la représentativité et au financement des organisations syndicales et professionnelles, précise Matignon.
Le patronat et les syndicats ne s'attendent cependant pas à une "révolution" dans ce domaine d'ici à l'élection présidentielle, même si beaucoup souhaitent des décisions avant cette échéance.

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

laetitia 15/07/2006 07:29

C'est une bonne chose, une preuve de bonne volonté pour montrer que l'on tire des leçons des crises passées!!!