Consolidation des créations d'emploi en 2005, selon l'Unédic

Publié le par rezeid

Après la timide progression de 2004 (+48.800 postes), la reprise de l'emploi s'est consolidée en 2005 avec 107.800 postes supplémentaires, soit une hausse de 0,7% sur un an, rapporte mardi l'Unédic.
Ces résultats sont à rapprocher de l'augmentation du Produit intérieur brut (PIB) qui n'a pas dépassé 1,2% sur l'année 2005 alors qu'elle avait atteint 2,0% en 2004, souligne l'Unédic dans un communiqué.
La hausse de l'emploi observée en 2005 porte à 15.977.870 le nombre de salariés des secteurs concurrentiels au 31 décembre 2005, niveau jamais atteint jusqu'alors.
Ce sont dans les établissements de 10 à 19 salariés que le taux d'évolution de l'emploi a été le plus élevé (+2,3 %, soit +42.200 salariés). Les établissements de 5 à 19 salariés ont eux concentré un peu plus de la moitié des créations nettes d'emplois en 2005 (+1,5 % sur un an, soit +55 000 salariés) alors qu'ils ne représentent que 23,9% des actifs salariés.
Comme en 2004, la progression des effectifs dans les services et la construction a plus que compensé le recul observé dans le secteur industriel: ce dernier a affiché une baisse de 2,4% (-85.700 postes). En revanche, le secteur de la construction a poursuivi sa progression (+3,5% par rapport au 31 décembre 2004, +45.400 salariés), contribuant pour un quart aux créations nettes d'emplois sur un an. De son côté, le tertiaire a enregistré une croissance de 1,3% (+147.400 salariés).
En relation avec ces évolutions, l'emploi féminin a progressé de 0,8% (+54.800 salariés) tandis que l'emploi masculin augmentait de 0,6% (+53.000 postes). Ce qui porte la part des femmes dans l'emploi à 43,2% de la population salariée. Une proportion qui a gagné plus de six points depuis 1981.
Sur un plan géographique, un peu plus de la moitié des régions ont créé des emplois l'an dernier. Parmi elles, les plus créatrices d'emplois se situent principalement sur un grand arc Atlantique-Méditerranée qui, globalement, voit son emploi progresser de 1,7%.
En tête, figurent la Corse (+3,7%), le Languedoc-Roussillon (+2,1%), Midi-Pyrénées (+2,0%), Provence-Alpes-Côte d'Azur (+1,6%), l'Aquitaine (+1,4%) ainsi que les régions Pays de la Loire (+1,2%) et Bretagne (+1,1%). A l'autre bout de l'échelle, on trouve les régions Franche-Comté (-0,7%), Champagne-Ardenne et Lorraine (-0,6% chacune) et Nord-Pas-de-Calais (-0,5%).
Par ailleurs, l'emploi salarié progresse globalement de 2,4% dans les départements d'Outre-mer, avec des différences entre la Réunion (+3,8%), la Guyane (+3,4%), la Martinique (+1,9%) et la Guadeloupe (+0,6%).

Publié dans Emploi

Commenter cet article