Ensemble soutenons l'homme d'Etat, Dominique de Villepin

Publié le par rezeid


"Je souhaite apporter mon  soutien et ma confiance à l’Homme d’Etat, à sa famille.

Je vous réaffirme ici ma détermination à rester à vos côtés.

Notre
objectif doit être le rassemblement pour faire vivre notre démocratie, Dominique de Villepin est une victime, la victime.


Je veux rester fidèle à mes convictions villepinistes et à mon attachement à l'Homme d'Etat, Dominique de Villepin.


Regardons vers l'avenir, notre horizon c'est la FRANCE".

Avançons Ensemble !

Réda

Publié dans dominiquedevillepin

Commenter cet article

DUHAMEL 23/10/2009 21:31


Monsieur de Villepin : INTÉGRITÉ, HONNÊTETÉ, COURAGE, CHARISME ET ÉLÉGANCE DU CORPS ET DU COEUR !!! COURAGE !!!!


fly 23/10/2009 20:31


Monsieur De villepin un homme qui pense a la FRANCE avant de penser a lui meme ou a sa famille. P.S:Enfin.


beillaud 23/10/2009 17:09


je vous souhaite beaucoup de courage monsieur le ministre avec cette dure épreuve que vous traversez mais on vous attend tous en 2012 courage encore


gilma 23/10/2009 15:52


cher mr villepin on croit en vous courage.sarkozy ne vaut rien;on votera pour vous au prochaine election.on vous aime.ne changer pas;ne vous laisser pas abattre meme si en face de vous; vous avez
un petit nain jaloux car il sait que vous etes meilleur de vous.de la part de la communautée turque.


frédérique d'hauterive 22/10/2009 13:53


Monsieur le Premier Ministre,

Comme certains commentateurs, je ne partage pas le libéralisme de la droite. Mais actuellement nous ne savons plus vers quel parti tourner nos espoirs. Peut-être est-ce un effet de la crise et de
la mutation écologique d'une planète de plus en plus tourmentée, difficile à décrypter. Les enfants gâtés que nous avons été doivent sans doute payer le prix de leur ignorance et de leur peu de
sagesse. Mais après ce long préambule, je souhaitais simplement vous témoigner mon soutien dans cette affaire digne de la pire république bananière. Vous féliciter pour votre dignité, votre panache
devrais-je dire et vous dire que ce que je préfère en vous est l'homme de lettres.
Vous ne baisserez pas les bras, j'en suis convaincue.