"Qui manipule qui?" dans l'affaire (2 vidéos de Me Metzner).

Publié le par rezeid


Interview Challenges.fr Au troisième jour du procès Clearstream, Me Metzner, avocat de Dominique de Villepin, s'étonne des liens entre Imad Lahoud et des proches de Nicolas Sarkozy et se demande "qui manipule qui?" dans l'affaire.

Au troisième jour du procès Clearstream, Me Metzner, avocat de Dominique de Villepin, s'étonne des liens entre le prévenu Imad Lahoud et des proches de Nicolas Sarkozy comme François Pérol ou Bernard Squarcini, et assure ainsi que "la connaissance par Monsieur Sarkozy de ces listings est beaucoup plus ancienne qu'il ne le prétend". Se demandant "qui manipule qui?" dans l'affaire.

 


Publié dans dominiquedevillepin

Commenter cet article

le coz beatrice 25/09/2009 18:53


message a marie
parce que vous trouvez mediapart crédible pas moi,mais alors pas du tout,lisez le linre "la gace cahée du monde" par pierre pean il vous éclairera sur un des personnages qui est a la tete de ce
site


Poisson 24/09/2009 22:13


Lahoud n'est pas le seul malade psychiatrique dans cette affaire mais je ne donnerai pas de nom car je ne veux pas passer pour un mouchard. Courage et perséverance Mr de Villepin vous êtes sur la
bonne voie,gardez votre calme et votre classe ,il y en a un qui s'énervel'autre côté de l'Atlantique.


ELIOPI 24/09/2009 19:55


Cette affaire montre une chose, la sincérité d'un homme, pour la première fois depuis très longtemps, je soutiens vigoureusement un homme politique et sa famille, c'est-à-dire Monsieur de Villepin.
Cette affaire est pour moi un revirement, je suis pourtant issu de milieu politique opposé mais je me reconnais en cet homme et dans les valeurs qu'il défend. Je lui souhaite de résister avec
courage face aux adversités, il bénéficiera de tout mon appui pour le futur.


Jean Pierre Chevrier 24/09/2009 16:23


Copie du mail envoyé à Patrick Beaudoin mon député.

Réponse à Xavier Bertrand :

Oui bien entendu qu'i y a quelqu'un qui a mis le nom sur le listing.

Et si (JE DIS BIEN "ET SI") ce quelqu'un c'était "Le Président de la République" en personne? (ce n'est qu'une thèse mais toutes les thèses doivent être examinées et de plus en plus de personnes le
pensent.)
Moi j'en connais bien un qui a fait un salle coup à Robert André Vivien : UN COUP DE LA MEME ESPECE).
Et comment voulez vous que le tribunal fasse son travail si c'est le Président de la République en personne qui est son employeur et le garant de sa promotion.

Mobile du "crime" : Détruire un potentiel adversaire aux futures primaires de l' UMP et pour cela instrumentaliser la justice en lui faisant peur d'ou le faux lapsus impossible pour un avocat.
Ce faux lapsus est un fait un ordre donné aux magistrats leur faisant comprendre que le coupable d'office désigné l'était par le donneur d'ordre de New York .

Mais Villepin n'est pas Colona.
Le Président a franchi une ligne jaune : celle de l'impeachment.
Je vous répète : cherchez toujours quel pourrait être le mobile du crime.

Les magistrats doivent examiner en toute sérénité si ce n'est pas le Président lui même qui a commandité l'affaire.

Parce qu'avant cette affaire personne ne connaissait Naguy Bocsa.


Xav 24/09/2009 14:25


Qui est la partie civile ? Rappelez-le moi svp car depuis quelques temps j'ai l'impression que Villepin veut se montrer en victime dans cette affaire. Sarkozy fait bien de vouloir se défendre
contre le commanditaire. Mr de Villepin arrêtez votre cirque, vous êtes pitoyable. C'est avant qu'il fallait réfléchir.