Clearstream : les "villepinistes" dénoncent les propos de M. Sarkozy

Publié le par rezeid

Le procès Clearstream s'est invité aux journées parlementaires de l'UMP qui s’ouvrent, jeudi 24 septembre, au Touquet (Pas-de-Calais). Le terme de "coupables", employé par Nicolas Sarkozy, mercredi soir lors de son entretien télévisé, lorsqu'il a parlé de l'affaire et des prévenus, au premier rang desquels figure l'ancien premier ministre Dominique de Villepin, provoque de vives réactions chez les quelques élus "villepinistes".

L'idée, évoquée par les conseillers de Nicolas Sarkozy, que l'expression "les coupables" ait pu désigner ceux qui ont falsifié les listings et rien d’autre, est jugée non crédible. "Le président a une telle maîtrise du verbe que ce ne peut pas être un lapsus", assure Jean-Pierre Grand, député de l'Hérault. "L'utilisation du mot coupable peut se comprendre dans la passion et la subjectivité, mais le président de la République n'est pas M. Dupont", fait valoir de son côté Hervé Mariton, député de la Drôme.


Pour Jacques Le Guen, "quand on est avocat, on ne peut de toute façon pas confondre coupable et justiciable""Dès que l'on évoque Villepin, Sarkozy monte sur ses grands chevaux. Il réagit de manière passionnée et  passionnelle", poursuit le député du Finistère.


Aux yeux de Jean-Pierre Grand, "la feuille de route du pouvoir exécutif" apparaît claire : "il s'agit de faire en sorte que le procès ne soit qu'une formalité administrative pour condamner Villepin".


"Le climat n'est pas sain"
, renchérit Jacques Le Guen renvoyant aux "propos tenus" par le procureur général de Paris, Jean-Claude Marin. "Tout cela met les juges dans l'embarras", veut croire toutefois Jacques le Guen

Publié dans dominiquedevillepin

Commenter cet article

Cagnetta 27/09/2009 13:19


Cela choquait beaucoup moins de monde lorsque M. Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, bafouait la présomption d'innocence concernant Yvan Colonna.


Victor 25/09/2009 08:16


La maturité de DDV ne passe pas inaperçu dans ces temps orageux; regardez son interview du 18/09/09 sur RMC avant ce dérappage qui fait froid au dos,et mis à mal un des principes de notre justice
"la présomption d'innocence".
DDV gardera sa sérénité, ça va de l'image de notre pays, DDV fait parti de ses talons et se atouts qui se font de plus en plus rares dans ces temps de crise, c'est un contrat d'assurance vie pour
les principes de notre République! Gardez en mémoire ce proverbe "le coup qui me casse pas le dos ne peut que me renforcer"!

Sur RMC.fr
Clearstream
De Villepin : « Sarkozy veut se faire justice lui-même »
La rédaction - Bourdin & Co - RMC, le 18/09/2009


Michaud 25/09/2009 07:57


Ce qui est sûr, c’est qu’en bondissant contre cette « violation de la présomption d’innocence », la presse et le monde politique, très majoritairement, accréditent l’idée que Sarkozy, dans cette
affaire, a bien de la peine à passer pour une innnocente victime.


TARDAN-ELISABETH 24/09/2009 14:00


Malheureusement les français se réveillent quand il est trop tard.Cette vague de protestation va être bien difficile à mettre en mouvement.Les français ne veulent pas voir par qui ils sont
gouvernés;cest affligeant.


Claude MEUNIER 24/09/2009 13:41


De vieille famille gauliste je suis effaré par le spectacle que donne notre Président. Monsieur le Pemier Ministre battez-vous, faites respecter nos textes de lois.L Il est scandaleux de vous
traiter de "coupable". Je souhaite qu'une vague de protestations se lève et que les français voient qui ils ont élu comme Président. Tous mes voeux vous accompagnent.