MEDIAPART: Sarkozy sur Clearstream: deux phrases, trente secondes, quatre erreurs...

Publié le par rezeid

1/ «J'ai déposé plainte contreX.»

Nicolas Sarkozy, et c'est tout sauf un détail, n'a pas déposé plainte, ni contre X ni contre personne. Il s'est contenté de se constituer partie civile, le 31janvier 2006, dans la procédure déjà ouverte. Ses conseillers lui avaient précisément déconseillé à l'époque de déposer plainte, craignant qu'une telle initiative n'apparaisse trop offensive. Et donc comme une tentative de pression sur la justice.

2/ «J'ai déposé plainte contre X quand j'ai découvert avec stupéfaction que j'étais titulaire de deux comptes...»

Là encore, la formulation est trompeuse. Elle laisse entendre à l'évidence que Nicolas Sarkozy a saisi la justice dès qu'il a eu connaissance que son nom figurait surles faux listings. Et il répète à qui veut l'entendre qu'il n'a été informé que très tardivement.

Or, la chronologie démontre le contraire. La présence du nom de Nicolas Sarkozy sur les listings a été évoquée dans la presse, avec celle de trois autres anciens ministres (Alain Madelin, Jean-Pierre Chevènement, Dominique Strauss-Kahn), au mois de septembre 2004. Or, M. Sarkozy, contrairement aux trois autres, ne n'est constitué partie civile qu'en janvier 2006, soit près d'un an et demi après. Sans compter que de nombreux éléments laissent à penser qu'il avait été informé de la présence de son nom dès le printemps 2004.

3/ «Au bout de deux ans d'enquête, deux juges indépendants...»

Pour le coup, il s'agit sans doute du lapsus le plus révélateur de l'intervention du chef de l'Etat. En effet, l'instruction de cette affaire n'a pas duré deux mais... quatre ans, puisque l'information judiciaire pour « dénonciation calomnieuse » confiée au juge Jean-Marie d'Huy – ensuite secondé par Henri Pons – a été ouverte par le parquet de Paris le 3 septembre 2004 et s'est achevée en 2008.

L'enquête s'est terminée en deux temps, les juges ayant clos une première fois leurs investigations le 22 février 2008, puis le parquet a exigé un complément d'information. Ils ont finalement clôturé le dossier le 3 juillet 2008. Nicolas Sarkozy n'a pas évoqué cette période de «deux ans» par hasard: il ne fait visiblement pas de doute dans son esprit que le « vrai » début de l'affaire correspond à son entrée dans le dossier, en 2006! De fait, l'enquête des juges avait connu une spectaculaire accélération juste après la constitution departie civile de M. Sarkozy.

4/ «Deux juges indépendants ontestimé que les coupables devaient être traduits devant le tribunal correctionnel.»

Est-il besoin de rappeler que dans le droit français (comme dans la plupart des pays européens), toute personne est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été définitivement établie par un tribunal. Dans l'exemple Clearstream, il faut donc parler de «prévenus» puisqu'il s'agit d'un procès correctionnel – aux assises, on parlerait d'«accusés».

Et quand bien même seraient-ils condamnés qu'ils seraient toujours présumés innocents dans le cas – probable – où ils feraient appel. Imaginons qu'ils soient ensuite condamnés en appel, ils pourraient encore se pourvoir devant la cour de cassation et seraient toujours, jusqu'à ce que la juridiction suprême se prononce, présumés innocents. Jeudi 24 septembre, les avocats de Dominique de Villepin ont annoncé qu'ils allaient assigner le chef de l'Etat en justice pour «atteinte à la présomption d'innocence».

Source:
MEDIAPART, Par Fabrice Arfi, Fabrice Lhomme

Publié dans dominiquedevillepin

Commenter cet article

mucret laurent 28/09/2009 21:40


Mr DE VILLEPIN JE SUIS DE TOUT COEUR AVEC VOUS;IL FAUT QUELQU UN COMME VOUS POUR CALMER LE PETIT;SINON ON VA DROIT
VERS UNE REPUBLIQUE BANANIERE A LA FRANCAISE;VOUS ETE LE DERNIER PORTE FLAMBEAU DU GAULISME/CHIRACISME;NE BAISSEZ PAS LES BRAS;PARCEQUE LA BATAILLE POUR 2012 NE FAIT QUE COMMENCER.


ANTOINE matthieu 27/09/2009 14:06


je n'ai pas de commentaire à propos de l'affaire qui est en cours mais une question dont j'aimerais bien avoir la réponse : De quel droit et pourquoi un président Français a t'il le droit de faire
le représentant de commerce lors de voyage à l'étranger ? je croyais que la fonction de président de la République et de commercial de haut niveau (vente d'armes et centrale de Déssalisation
marchant au nucléaire à Kadafi plus récemment vente de Rafales au président Brésilien ..... ) n'était pas compatible avec la fonction de président. peut-être suis-je mal informé, ou ne connais pas
assez la constitution Française de la république.

en fait je voudrais savoir si un article de ce genre existe :

(pour exemple):

article 666 : Un président à parfaitement le droit de vendre n'importe quel produit d'origine française lors de ses déplacements à l'étranger pour faire gagner de l'argent à une société civile ou
militaire dans le but de relancer la consommation des ménages ou de réduire le chômage ou pour tout autre raison qu'il considère à sa propre appréciation bon pour le bien de la nation.


christian juliette 27/09/2009 13:28


il faut arrêter tout ce cinéma autour d'un mot :" coupable"-
si je ne m'abuse dans tous les procès il y a forcément à la fin un ou des coupables - l'avenir le dira - mr sarkozy n'a fait qu'anticiper le résultat du procès clearstream- il n'a en aucun cas cité
de villepin qui est provocateur et on ne peut plus théâtral- qu'il se calme.......peut-on encore dans ce pays s'exprimer sans être poursuivi par des avocats à l'affut des scandales et des procès ?


Cestac 26/09/2009 01:56


Toutes mes excuses, je suis tellement étonnée et ravie de pouvoir enfin poster que j'en ai oublié ce que je voulais écrire ...

Pour moi Dominique de Villepin est celui qui a préservé nos soldats français en refusant de suivre l'administration Bush en Irak sur un mensonge grossier !

Et rien que pour ça Mr, vous avez tout mon soutien !


Cestac 26/09/2009 01:52


Je suis abonnée chez AOL devenu depuis SFR, depuis de nombreux jours j'ai essayé de poster mais sans succés....

Je viens d'essayer de passer par Internet Explorer et là pour la première fois ça marche, cool ...
J'en étais presque arrivée à me demander si ce blog n'était pas censuré, un peu parano ? LOL