Le prix Nobel d'économie Milton Friedman est mort

Publié le par rezeid

L'économiste américain, pape du libéralisme, est décédé jeudi à l'âge de 94 ans.

 
Le grand économiste du libre marché, Milton Friedman, est mort d'une attaque cardiaque après avoir été transporté à l'hôpital près de sa demeure de San Francisco. Il était le pape du désengagement de l'Etat dans la vie économique et avait reçu le prix Nobel d'économie en 1976.
 
Milton Friedman aimait jouer les provocateurs. Peu d'économistes ont inspiré autant de controverses. "S'il faut privatiser ou élaguer une activité publique, faites-le complètement. Ne recherchez pas un compromis grâce à une privatisation ou à une réduction partielle du contrôle étatique", déclarait-il.
 
L'ancien professeur de Chicago qui, depuis 1977, était devenu le gourou de l'Institut Hoover à l'université de Stanford en Californie, était né le 31 juillet 1912 à New York. Cadet d'une famille juive de quatre enfants, venue d'Ukraine, Milton Friedman a vécu ses premières années dans le New Jersey.
 
Inspirateur de la politique économique de Ronald Reagan
 
Il était surtout connu pour avoir fondé en 1948 l'Ecole de Chicago, une équipe de purs et durs du libéralisme, qui inspira notamment la doctrine économique des dictateurs en Amérique latine, comme au Chili. La reconnaissance de l'opinion se fait dans les années 1962-1964, et il devient le grand inspirateur de la politique économique de Ronald Reagan, dont il était le conseiller. Cependant, Milton Friedman a toujours refusé toute position gouvernementale.
 
Ses analyses ne s'étaient pas limitées aux Etats-Unis. Ainsi, selon lui, la monnaie unique européenne était une erreur et il estimait que l'euro ne survivrait pas longtemps à sa création.
 
Milton Friedman a mené de nombreux combats concernant, en particulier, la limitation des dépenses publiques, l'introduction de la liberté de choix dans le domaine de l'éducation, la réforme monétaire ou la libéralisation de la drogue. Il était auteur de nombreux ouvrages, tels que "La théorie quantitative de la monnaie" et "La tyrannie du statut quo".
 

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article