Goulard pour une candidature Villepin ou Chirac hors UMP

Publié le par rezeid

Si le choix par l'UMP de Sarkozy comme candidat pour 2007 «ne fait aucun doute» , il serait «légitime» que Chirac ou Villepin se présentent directement «devant les Français», a affirmé hier le villepiniste François Goulard, ministre de la Recherche.
Le ministre délégué à l'Enseignement supérieur François Goulard s'est demandé dimanche s'il fallait dater "l'entrée en campagne" de Nicolas Sarkozy à "il y a quelques jours" alors que "tout se passe suivant un scénario qui était écrit".
"On sait depuis longtemps que Nicolas Sarkozy sera candidat à l'élection présidentielle. Tout se passe suivant un scénario qui était écrit et nous savons jusqu'au 14 janvier prochain ce qui va se dérouler", a expliqué François Goulard invité du Forum de "Radio J".
Selon lui, "il n'y a pas vraiment de suspense". "La séquence qui s'ouvre maintenant est un non-événement et nous sommes déjà le 15 janvier".
"J'aurais préféré qu'il y ait un débat plus large, beaucoup moins de concentration sur un seul candidat, un programme écrit d'avance. Bref une façon de faire qui n'est pas de nature à rassembler pour le moment venu", a confié le ministre délégué.
François Goulard a rappelé que Nicolas Sarkozy "s'est beaucoup exprimé sur à peu près tous les sujets, d'ailleurs à gauche ça a été la même chose (...) Est-ce que la candidature de Ségolène Royal signifie une rupture avec les vieilles adhérences marxistes du Parti socialiste", s'est interrogé le ministre. "On n'en sait rien parce que le sujet n'a pas été abordé."
Alors que le ministre de l'Intérieur prône la "rupture tranquille", François Goulard estime que "rupture est un mot sans doute inadapté. D'une part, ça à tendance à dire que ce qui a été fait depuis cinq ans ne vaut pas grand chose puisqu'il faut rompre avec le passé qui est encore un présent".
"Et d'autre part, il y a une sorte d'inquiétude latente dans l'expression de rupture. On dit 'rupture tranquille', je ne comprends pas ce que ça veut dire"', a ajouté le ministre villepiniste.
"Est ce que l'on va tout changer? La réponse est non. Personne n'a jamais tout changé et je vais dire heureusement", a conclu sur le sujet François Goulard.

Publié dans Divers

Commenter cet article

Vincent 05/12/2006 00:37

Il à raison Goulard.
Sarkozy a déclaré : Oui je suis candidat à l'élection présidentielle !
Bizar moi je croyais qu'il était simplement candidat à la candidature du parti et qu'il voulait que chacun tente sa chance loyalement.
Quel dégoutant refus de démocratie dans un parti moderne !!