Alliot-Marie ne veut pas à Lyon d'un débat UMP "aussi ennuyeux" que le 1er

Publié le par rezeid

Michèle Alliot-Marie a prévenu mardi qu'elle ne participerait pas au deuxième forum de l'UMP, vendredi à Lyon, s'il devait être "aussi ennuyeux" que le premier."Franchement, j'ai autre chose à faire si ça doit être aussi ennuyeux" que le premier forum, samedi dernier à Paris, a lancé la ministre de la Défense lors d'une rencontre organisée par le mouvement patronal ETHIC (Entreprises de taille humaine, indépendantes et de croissance).

 

"Pour moi, le débat, ce n'est pas une série de discours successifs", a-t-elle souligné, rappelant ses propositions pour que le forum de Lyon soit "plus intéressant et plus enrichissant", à savoir "que l'on définisse bien les thèmes et que chacun réponde aux même questions".

 

L'ancienne présidente du RPR, qui maintient toujours le suspense sur sa candidature à l'élection présidentielle, a indiqué qu'une réunion sur l'organisation de ce deuxième forum se tiendra mercredi.

 

"Si demain, il apparaît que l'on va dans ma direction ou si l'on veut refaire ce qui a été fait la dernière fois, je participerai ou je ne participerai pas", a-t-elle averti tout en disant "espérer" y assister.

 

Interrogée sur son éventuelle candidature, la ministre de la Défense a réaffirmé sa volonté de s'en tenir à son calendrier. "On ne me fera pas avancer ma déclaration de candidature", a-t-elle averti, rappelant qu'elle entendait s'assurer d'abord d'une "adéquation suffisante des Français" avec ses convictions.

 

"Il faut y être prêt et je m'y suis préparée depuis trois ans", a-t-elle cependant fait valoir, et se trouve "dans le même état d'esprit" que lorsqu'elle s'était préparée pour Matignon.

 

"On ne fait pas et on ne peut pas faire la politique de la France contre une partie des Français", a-t-elle par ailleurs opposé à la "rupture tranquille" de Nicolas Sarkozy. Une candidature à la présidence, a-t-elle dit, "n'est pas une rupture, c'est un accomplissement".

 

Mardi matin, Jean-Pierre Raffarin, chargé d'organiser les trois forums UMP, a promis d'"arranger les choses" et de "tout faire" pour que Michèle Alliot-Marie, participe au forum de Lyon. "En politique, les chaises vides ne sont pas fertiles", a estimé l'ancien ministre.

Publié dans Divers

Commenter cet article