Villepin refuse de "poser son crayon" avant les élections

Publié le par rezeid

Dominique de Villepin justifie la conférence emploi-revenus de jeudi par son refus de "poser son crayon" à quatre mois de l'élection présidentielle.

"Les Français auraient pu légitimement s'inquiéter si le gouvernement avait décidé de poser son crayon. Comment s'étonner alors que certains de nos compatriotes soient tentés par le vote extrême!", déclare le Premier ministre dans un entretien publié jeudi par "Métro".

"Ce que je refuse, c'est qu'on gèle tout à l'approche des élections", dit encore le chef du gouvernement.

Depuis 18 mois, "nous avons des résultats puisque nous avons réussi à passer d'un taux de chômage de 10,2% à une situation aujourd'hui de 8,8%. On a franchi un cap", explique M. de Villepin. "Mais il reste des défis importants à relever: trouver un emploi pour ceux qui n'en ont pas, aider ceux qui ont un emploi mais qui restent confrontés à la précarité."

Le Premier ministre dit vouloir répondre à "trois difficultés immédiates" à travers cette conférence emploi-revenus, les problèmes du pouvoir d'achat, du logement et du travail des femmes. Le gouvernement y apportera "des réponses concrètes, immédiates" et des "réponses qui relèvent de la négociation et qui pourront être lancées avec les partenaires sociaux".

Publié dans Divers

Commenter cet article