Pourquoi il faut rester mobilisés....

Publié le par rezeid

La campagne en... février 1995 : CHIRAC à la porte de Versailles

 

Le 17 février 1995, rendez-vous était déjà fixé au parc des Expositions de la porte de Versailles, à Paris.

À l'endroit même où l'UMP de Nicolas SARKOZY a tenu son meeting, ce 14 janvier.

À l'époque, quelque 20 000 militants s'étaient déplacés.

Ce vendredi-là, à 18 h 32, avec à peine deux minutes de retard sur l'horaire prévu, Jacques CHIRAC monta à la tribune.

Il était alors distancé dans les sondages.

Dans son discours fondateur, il commença par juger que la France allait "mal" et lança une charge contre "la pensée unique".

"Il est temps de renoncer au renoncement" : ce fut la phrase clé de son discours.

S'ensuivirent un appel à la volonté et une ode aux "valeurs de la République", qu'il décrétait "ni de droite, ni de gauche".

Il voulait un changement qui soit à la fois "fort" et "paisible".

Le même jour, pour être présent dans les journaux télévisés, son rival, Édouard BALLADUR, visita plusieurs villes de Seine-Saint-Denis.

Le Premier ministre battait encore sereinement la campagne, ignorant que celle-ci venait de connaître un tournant décisif.

Publié dans Divers

Commenter cet article

jmag 18/01/2007 23:41

C'est exact !!