Débat du jour: L’emploi notamment la « Fléxi-sécurité » prôné par Dominique de Villepin le 8 Janvier 2007.

Publié le par rezeid

RJVR souhaite faire vivre et participer au débat

 

 

Dans un premier temps, RJVR souhaiterait féliciter le Premier Ministre pour les résultats obtenus depuis juin 2005 dans la lutte contre le chômage, priorité absolue de son action. Le Premier Ministre à engager une politique volontariste en matière d’emploi, il a fait preuve d’audace, de modernité, en élaborant des pistes jamais explorées, mais surtout d’une vision. Grâce à son action le chômage est passé de 10,2% en juin 2005 à 8,7% en décembre 2007. C’est le « Villepinisme» alliant Vision, Pragmatisme, Action, Résultat. Le chef du gouvernement a prôné le 8 janvier 2007 une vraie « flexi-sécurité à la française », l’objectif devrait être de ramener de 8% à 6% de la population active le taux de chômage en France, c’est le but affiché par Dominique de Villepin. Aujourd’hui nous avons décidé d’orienter le débat autour de cette notion importante, politique à succès dans les pays scandinaves : « La fléxi-sécurité » en se posant un certain nombre de questions, car l’emploi est un enjeu majeur pour notre pays. Et affichant sa volonté de participer activement aux débats présidentielle, de faire profiter aux français sa vision des choses en matière d’emploi, pour une société plus juste, plus forte, plus moderne en phase avec les réalités d’aujourd’hui. Le chef du gouvernement propose de réfléchir tous ensemble, avec les syndicats, les entreprises, les économistes, à la mise en place d’une « fléxi-sécurité » à la française, donner aux salariés les moyens de faire face à la mobilité pour qu’elle soit pour eux un atout et non un risque, et aux entreprises la possibilité d’être plus compétitives et de gagner dans la mondialisation. La bataille pour l’emploi est un succès, Dominique de Villepin prépare l’avenir. La France connaît depuis mars 2005 une décrue quasi-continue du nombre de chômeurs recensés par le baromètre officiel, avec, en novembre, 2,112 millions de demandeurs d'emploi (8,7% des actifs contre 9,7% en novembre 2005 et 10,2% en juin 2005).

 

Aujourd’hui nous allons vous proposer un débat sur l’enjeu majeur, L’emploi :

 

 

-         Comment toucher à notre code du travail rigide, en préservant notre modèle social ?

-         La « fléxi-sécurité » peut-elle sauver notre modèle social en France ?

-         Le contrat nouvelle embauche, (CNE) vise-t-  il a instaurer la « fléxi-sécurité » ?

-         Le CNE, plus de sécurité mais aussi plus de souplesse ?

-         Avec la « Flexi-sécurité » tend ton vers la fin des métiers spécialisés ?

-         Dans ce processus de mondialisation, l’économie de service, l’omniprésence des technologies de l’information, l’ouverture de la concurrence mondiale tirent les employeurs vers une gestion plus souple de la force travail ?

-         La « fléxi-sécurité » rempart contre les délocalisations ?

-         Y a-t-il une corrélation entre la « fléxi-sécurité » et la précarité ?

-         La question du changement d’emploi en France ?

-         Cette rotation est elle favorable à l’emploi ?

-         Le suivi personnalisé des chômeurs ?

-         La question du changement des mentalités en France ?

-         La question centrale de la croissance ?

-         La question de la fusion entre l’ANPE et l’UNEDIC pour mieux répondre aux besoins des chômeurs et des entreprises, mieux servir le demandeur d’emploi. ?

-         « La remise à plat » du système d’allocation chômage ?

-         La réforme du système de formation continue ?

-         La question de l’accès gratuit à la formation pour les moins qualifiés dans les 10 ans suivant leur entrée sur le marché du travail ? (proposition du centre s’analyse stratégique CAS)

-         Pensez-vous que l’évolution démographique entraîne mécaniquement une baisse du chômage ?

Commenter cet article