Bruno Le Maire distance le dissident de l'UMP à Evreux

Publié le par rezeid

ROUEN (Reuters) - Bruno Le Maire, ex-directeur de cabinet de Dominique de Villepin, a gagné son pari à Evreux (Eure) dans l'ancienne circonscription de Jean-Louis Debré en distançant largement le dissident de l'UMP, Louis Petiet, et la candidate PS/MRG Anne Mansouret au premier tour des élections législatives.

 

Des résultats partiels portant sur 88,34% des suffrages exprimés, diffusés peu après 20h00, le donnaient en tête avec 37,85% des voix, contre 15,94% à Anne Mansouret et 14,77% pour Louis Petiet. Le candidat du Mouvement démocrate, Joël Hervieu, obtiendrait un peu moins de 7,5% des voix.

Louis Petiet avait fait savoir qu'en cas d'échec il se désisterait en faveur de Bruno Le Maire. La circonscription ne semble donc pas devoir échapper à la majorité présidentielle.

Bruno Le Maire, 38 ans, successeur de Pierre Mongin, nommé l'été dernier à la tête de la RATP, à la direction du cabinet de Dominique de Villepin, est d'autant plus satisfait de son score que l'ancien député maire Jean-Louis Debré avait obtenu 34% des suffrages au premier tour de 2002, "sans dissident ni concurrent du MoDem", a-t-il précisé.

Informé des premiers résultats partiels, le candidat officiel de l'UMP n'a pas caché le plaisir qu'il tirait de "cette première élection" et déclaré qu'il fallait "se mobiliser pour confirmer ce résultat au second tour".

Publié dans Divers

Commenter cet article