"Charlie Hebdo" et SOS-Racisme lancent une pétition contre les tests ADN

Publié le par rezeid

"Touche pas à mon ADN" : c'est la pétition lancée par l'hebdomadaire satirique Charlie-Hebdo et l'association SOS-Racisme qu'ont déjà signée l'actrice Isabelle Adjani, l'ancien résistant Raymond Aubrac, le président du Modem, François Bayrou, le premier secrétaire du PS, François Hollande, le généticien Axel Kahn ou encore le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault. Plus surprenant, l'ancien premier ministre UMP Dominique de Villepin y a également apporté son paraphe.

Les auteurs de la pétition, dont l'hebdomadaire publie les premiers signataires dans son édition du 3 octobre, appellent le président de la République, Nicolas Sarkozy, et le gouvernement "à retirer cette disposition, sous peine de contribuer, en introduisant l'idée que l'on pourrait apporter une réponse biologique à une question politique, à briser durablement les conditions d'un débat démocratique, serein et constructif sur les questions liées à l'immigration".

Source: Le monde

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lalala 07/10/2007 16:02

Cette loi nécessitera la création d’un énorme fichier informatique listant des gens qui auront pour points commun d’avoir été immigré. Pourquoi les nazis ont-ils pu mettre la main sur des millions de juifs pour les gazer? Parce que les juifs étaient obligés de déclarer administrativement leur judaïsme. La France est actuellement une démocratie, un système politique fragile. Qui nous dit qu’il en sera toujours ainsi. Voilà une des raisons qui m’ont fait signer cette pétition. Cette loi doit être combattu avec vigueur et fracas.

Philippe 07/10/2007 05:00

Visiblement, les sarkozystes s'énervent, pris entre leur gestion déplorable des affaires du pays, sans parler des relations internationales, et leur passion impénitente de se montrer, de se pavaner et de se partager des postes à tous les niveaux (voir affaire de Neuilly avec Martinon).

Il est vrai que la dure réalité vécue par les citoyens rattrape les illusions contradictoires semées par le Président quand il était candidat.

Chute du couple Sarkozy-Fillon dans les sondages, montée des inquiétudes citoyennes légitimes, inflation en hausse, dérapages verbaux sur la politique internationale, initiatives indignes de Mme Dati contre les magistrats républicains, tout cela se combine et finit par générer la perte de confiance envers Nicolas Sarkozy et son gouvernement dont un esprit ironique disait récemment qu'il était compsé de "bric, de broc et de brac" (orthographe suggestive modifiable pour les amateurs de jeu de mots).

Et là, surprise pour le Président partie civile dans l'affaire Clearstream 2, Dominique de Villepin apparaît aux yeux des citoyens comme le "meilleur" (pour le moment) des opposants!

Il semble que les sarkozystes aient quelques motifs de colère. Mais qui est derrière les fautes de méthode, de stratégie politique et de sens de la République sinon celui qui dirige tout de son Palais présidentiel?

La colère est ici mal dirigée pour les amis du Président.

C'est contre le vrai responsable des maux ressentis par les citoyens maintenant qu'elle devrait aller: Nicolas Sarkozy.

Qui d'autre dirige le pays seul, oui, qui d'autre, comme dirait Georges Clooney dans une célèbre publicité amusante?

Sarkozystes, si vous avez des critiques à faire, écrivez à l'Elysée qui fera suivre au Président et à son groupe de proches de confiance.

C'est la voie de la sagesse pour vous et l'homme qui vous est cher.

Ceci dit avec humour et gentillesse,

MARIUS 06/10/2007 10:55

INUTILE DE LAISSER UN COMMENTAIRE SUR CE SITE .VOUS NE LE PUBIEZ PAS CAR IL NE CONVIENT PAS A SARKO.VOUS AVEZ EFFACE DEUX DE MES MESSAGES CEST HONTEUX OU EST LA DEMOCATIE§R

mohammed 03/10/2007 23:37

que c'est curieux de voir les sarkozyste s'enerver quand M. villepin critique le gouverenement, alors que m.SARKOZY a cassé du sucre sur le gouvernement chirac pendant 5 ans! il va subir, que qu'il a fait subir a chirac!

didou 03/10/2007 20:12

Je regrette de voir dominique de villepin, ancien premier ministre, s'opposer à l'un de ses anciens ministres... devenu président de la république.
Que mr de Villepin n'apprécie pas le président, je peux le comprendre mais je ne vois pas l'intérêt de s'opposer. Cela me paraît même outrageux envers son ancien ministre. Je suis très déçu par son comportement et ses décisions.. lui aussi a échoué avec le CPE... je ne oense pas qu'il puisse être en mesure de donner des leçons à mr Sarkozy