Les villepinistes toujours prêts à faire entendre leur différence

Publié le par rezeid

Les proches de l'ancien premier ministre sont trop peu nombreux pour compter. Mais ils usent plus que volontiers de leur liberté de parole.
 
LES VILLEPINISTES, combien de divisions ? Cinq, dix, quinze députés ? La cause est entendue : les amis de Dominique de Villepin ne sont pas nombreux. Mais la petite troupe est restée soudée. Marginalisés, moqués et même menacés, les villepinistes continuent de faire feu de tout bois et d'user de leur liberté de parole. Avant-hier encore, ils annonçaient leur intention d'« avoir une réflexion sur les institutions » et de « travailler sur d'autres propositions » que celles formulées par le comité Balladur.
 
Avec les tests ADN, le projet de réforme de la Constitution, voire le budget 2008, François Goulard, Hervé Mariton, Georges Tron ou encore Jean-Pierre Grand ont repris du poil de la bête. Parmi la quarantaine de députés de la majorité qui ont voté contre le projet de loi sur l'immigration ou qui se sont abstenus, on retrouve sans surprise le noyau dur des élus chiraco-villepinistes.
 
L'Élysée et Matignon, qui ont déjà fort à faire avec le reste du groupe, plutôt remuant, préfèrent les ignorer. Nicolas Sarkozy ne leur adresse pas la parole. François Fillon était, jusqu'à présent, sur la même ligne. Jusqu'à la mi-octobre, où le premier ministre a tapé du poing sur la table et rappelé publiquement à l'ordre l'ancien ministre François Goulard, coupable d'avoir participé à un meeting anti-ADN organisé par la gauche. « La réprimande a eu lieu en mon absence. J'attends toujours qu'on me le dise en face », soupire Goulard. « Les villepinistes ? Ce sont trois ou quatre connards qui existent seulement à la salle des Quatre Colonnes », grince Patrick Balkany, l'ami du président. À l'UMP, personne ne croit réellement à la constitution d'un courant d'opposition à l'intérieur de l'UMP.
 
« Comme des petits poids »
 
Sans troupes et sans organisation, les villepinistes ne comptent pourtant pas se taire. « On a dîné entre copains il y a quinze jours. On doit se retrouver à la mi-novembre. Pour le reste, chacun agit à sa guise », admet l'ancien ministre Henri Cuq, qui préfère rester en retrait même s'il n'en pense pas moins. Si cette quinzaine d'élus partagent une même « amitié » avec Dominique de Villepin, ils voient curieusement assez peu l'ancien premier ministre. « Je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'il dit. Moi, je suis d'abord un indépendant », insiste Goulard. « La vie, ce n'est pas être dans le rang. Être député, c'est être libre. On ne va pas s'aligner comme des petits pois », ironise Hervé Mariton. « Nous sommes critiques quand il le faut, et loyaux tout le temps », se défend Jean-Pierre Grand. Pourtant, les désaccords entre villepinistes et sarkozystes se manifestent parfois jusqu'au niveau local. Jean-Pierre Grand, député de l'Hérault, a ainsi créé un beau désordre en affirmant que le candidat UMP Jacques Domergue ferait un « mauvais candidat » aux municipales à Montpellier.
 
S'ils ne constituent pas une menace pour la cohésion de la majorité, les « snipers » villepinistes savent néanmoins appuyer là où ça fait mal et dire tout haut ce que beaucoup de parlementaires pensent tout bas. Hervé Mariton doute ouvertement de la méthode Sarkozy. « On fait des réformes à mi-chemin », regrette le député de la Drôme, en citant le service minimum et la réforme des universités. « Sur les régimes spéciaux, on en prend le chemin avec une réforme totalement inévaluable. On va économiser 100 millions d'euros sur 2,7 milliards de subventions versés par l'État », annonce-t-il, chiffres à l'appui.
 
L'élu de l'Essonne Georges Tron a une autre analyse. Pour lui, le président et le premier ministre ont mal apprécié « l'état d'esprit des députés ». « Ils sont restés bloqués sur le résultat du premier tour des législatives. » Et Georges Tron de prédire : « Ce groupe UMP ne sera pas facile à contrôler. On le voit avec l'ouverture qui passe mal, ou la proportionnelle qui est rejetée. » Il est vrai que ce sont des sarkozystes (Alain Gest et Bernard Debré) qui ont lancé la pétition contre la proportionnelle. Preuve que les villepinistes n'ont pas le monopole de la contestation interne.
Source: le Figaro

Publié dans Divers

Commenter cet article

Diana 17/11/2007 04:56

Qui êtes-vous Isabelle Martin ? Une étudiante ? une mère de famille ?

isabelle martin 16/11/2007 16:44

Pour Valérie Pécresse, il n’y a que «deux» facs bloquées

Là ça recommence à m ennerver....
Elle prend donc les nordistes pour des déchets finis..mème pas une fac Lille 3.
Rien que de la merde.....

Je pense qu il faudrait donc convier cette charmante imbécile à venir voir sur place le bas peuple.


http://www.20minutes.fr/article/194872/France-Pour-Valerie-Pecresse-il-n-y-a-que-deux-facs-bloquees.phpQuand les chiffres font le grand écart. Alors qu’un dernier comptage de l’AFP et de l’Unef faisait état de 46 sites universitaires perturbés, dont 30 bloqués, jeudi soir, la ministre de l'Enseignement supérieur a assuré vendredi sur France 2 que le mouvement étudiant de contestation de sa loi «touchait à des degrés divers 32 universités» sur 85, dont «deux bloquées».

L'entourage de Valérie Pécresse a précisé que les chiffres avancés par la ministre correspondaient à la situation observée jeudi soir. Les deux universités bloquées sont Grenoble-Stendhal et Paris VIII, a-t-on assuré.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++
LETTRE OUVERTE AU 1er MINISTRE
et à nos planqués de députés censés participer à l’ensemble des activités de l’Assemblée Nationale, contrôler l’action du gouvernement

Droit de grève ou de blocage?

Monsieur le premier ministre.

Trouvez vous normal qu une bande de communistes occupe votre faculté??
Inadmissible ..


Trouvez vous normal qu une minorité prive les autres d étudier??.

Trouvez vous normal de continuer à payer des bourses à des jeunes qui squattent l entrée des facs et empèchent les autres de poursuivre leurs études??

Ne croyez vous pas que si les bourses étaient retirées à tous ceux qui ne veulent pas étudier,beaucoup abandonneraient leur "conviction profonde"(se révolter,fiche la zizanie...)???.
Vous savez que que pour toucher des bourses il y a obligation d'assiduité... D ou les bloccages.....
En fait sous pretexte de "défendre"leurs idées si cette bande de gauchistes et les toutous suiveurs bloquent,c est justement par manque de courage:S ils sont absents des cours,primo ils les ratent(!)alors que les autres y sont mais surtout ils risquent pour leus bourses ( leur unique raison d aller en fac!!)car il y a il y a une obligation d'assiduité.Considéré comme défaillant on risque de perdre les bourses,alors que si la fac est bloquée...ce n est pas de leurs fautes...
Quel manque de cran,de conviction dans SES idées que de ne faire que prendre en otage des gens qui veulent,et doivent étudier...que de ne prendre aucun risque personnel...
Ah ils sont courageux ces révolutionnaires d operette...

1.Cela épurerait les facs des nuisibles.
2.Cela aurait mème 1 coté éducatif pour ceux qui suivent bétement..
C est vrai que beaucoup ne sont en fac que pour toucher les bourses et passer le temps....en étant payé par l état...

Au fait mr Sarkozy n avait pas dit que sa priorité était le travail???Ne plus payer les gens à ne rien faire?? Et l avenir de nos jeunes??

Et bien là c est le comble l état paie les jeunes à ne rien fouttre..Non en fait ils sont payés pour fouttre le merdier...et gacher le travail de ceux qui ont du mérite...
(ce qui est beaucoup + marrant que d attendre sur une chaise à ne rien faire dans un amphi que les bourses tombent...)


Ou est la fermeté du gouvernement?,
Que fait le "président de tous les Français"??.D autant que s il n avait pas cédé pour le CPE cette racaille ne se sentirait pas si forte...

Et vous mème??????
Vous n avez pas d enfant en fac peut ètre??
Vous attendez aussi que le temps passe?????????

J éspère que nos dirigeants sauront sévir contre ces vauriens (ou vaux-RIEN) qui ne sont là que pour toucher les bourses et "emmerder" les autres...



isabelle martin 16/11/2007 16:43

Pour Valérie Pécresse, il n’y a que «deux» facs bloquées

Là ça recommence à m ennerver....
Elle prend donc les nordistes pour des déchets finis..mème pas une fac Lille 3.
Rien que de la merde.....

Je pense qu il faudrait donc convier cette charmante imbécile à venir voir sur place le bas peuple.


http://www.20minutes.fr/article/194872/France-Pour-Valerie-Pecresse-il-n-y-a-que-deux-facs-bloquees.phpQuand les chiffres font le grand écart. Alors qu’un dernier comptage de l’AFP et de l’Unef faisait état de 46 sites universitaires perturbés, dont 30 bloqués, jeudi soir, la ministre de l'Enseignement supérieur a assuré vendredi sur France 2 que le mouvement étudiant de contestation de sa loi «touchait à des degrés divers 32 universités» sur 85, dont «deux bloquées».

L'entourage de Valérie Pécresse a précisé que les chiffres avancés par la ministre correspondaient à la situation observée jeudi soir. Les deux universités bloquées sont Grenoble-Stendhal et Paris VIII, a-t-on assuré.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++
LETTRE OUVERTE AU 1er MINISTRE
et à nos planqués de députés censés participer à l’ensemble des activités de l’Assemblée Nationale, contrôler l’action du gouvernement

Droit de grève ou de blocage?

Monsieur le premier ministre.

Trouvez vous normal qu une bande de communistes occupe votre faculté??
Inadmissible ..


Trouvez vous normal qu une minorité prive les autres d étudier??.

Trouvez vous normal de continuer à payer des bourses à des jeunes qui squattent l entrée des facs et empèchent les autres de poursuivre leurs études??

Ne croyez vous pas que si les bourses étaient retirées à tous ceux qui ne veulent pas étudier,beaucoup abandonneraient leur "conviction profonde"(se révolter,fiche la zizanie...)???.
Vous savez que que pour toucher des bourses il y a obligation d'assiduité... D ou les bloccages.....
En fait sous pretexte de "défendre"leurs idées si cette bande de gauchistes et les toutous suiveurs bloquent,c est justement par manque de courage:S ils sont absents des cours,primo ils les ratent(!)alors que les autres y sont mais surtout ils risquent pour leus bourses ( leur unique raison d aller en fac!!)car il y a il y a une obligation d'assiduité.Considéré comme défaillant on risque de perdre les bourses,alors que si la fac est bloquée...ce n est pas de leurs fautes...
Quel manque de cran,de conviction dans SES idées que de ne faire que prendre en otage des gens qui veulent,et doivent étudier...que de ne prendre aucun risque personnel...
Ah ils sont courageux ces révolutionnaires d operette...

1.Cela épurerait les facs des nuisibles.
2.Cela aurait mème 1 coté éducatif pour ceux qui suivent bétement..
C est vrai que beaucoup ne sont en fac que pour toucher les bourses et passer le temps....en étant payé par l état...

Au fait mr Sarkozy n avait pas dit que sa priorité était le travail???Ne plus payer les gens à ne rien faire?? Et l avenir de nos jeunes??

Et bien là c est le comble l état paie les jeunes à ne rien fouttre..Non en fait ils sont payés pour fouttre le merdier...et gacher le travail de ceux qui ont du mérite...
(ce qui est beaucoup + marrant que d attendre sur une chaise à ne rien faire dans un amphi que les bourses tombent...)


Ou est la fermeté du gouvernement?,
Que fait le "président de tous les Français"??.D autant que s il n avait pas cédé pour le CPE cette racaille ne se sentirait pas si forte...

Et vous mème??????
Vous n avez pas d enfant en fac peut ètre??
Vous attendez aussi que le temps passe?????????

J éspère que nos dirigeants sauront sévir contre ces vauriens (ou vaux-RIEN) qui ne sont là que pour toucher les bourses et "emmerder" les autres...



Isabelle Martin
14 rue du doignon
59530 FRASNOY
henry.godillon@wanadoo.fr
03 27 20 58 15

Diana 15/11/2007 06:56

Heureux anniversaire, monsieur le Premier Ministre, courage et que vos voeux soient exaucés !

Philippe 05/11/2007 12:46

Et les régimes spéciaux des "sarkozystes", c'est aussi cela ...

Message reçu évoquant le journal "Challenges" et le vote de l'augmentation du salaire de Président de la République de Nicolas Sarkozy de 140%!!!

Voilà donc ce que signifie la réforme des régimes spéciaux selon Sarkozy: je prends aux uns et je me donne à moi-même.

Rappelons que les députés se sont octroyés des indemnités de post-mandat payés sur 5 ans qui font création d'un régime spécial de plus.

Il est urgent que cesse ce dévoiement financier des finances publiques au service des sarkozystes et du Président.

Trop de mépris envers les citoyens engendrera la colère populaire.

Quant au vocabulaire de Monsieur Balkany sur les partisans et amis de Dominique de Villepin, il reflète bien le niveau intellectuel et moral des sarkozystes.

Je dirais même que, venant de lui, une telle haine et cette hargne mauvaise sonr un honneur pour les personnes visées...

Certains se complaisent dans la boue des insultes incultes, d'autres préparent l'avenir du pays: les objectifs politiques sont à l'unisson du langage utilisé.

Aux prébendiers et appararchiks sarkozystes, les objectifs des bas intérêts personnels avec le langage de la mesquinerie rancie.

Aux républicains authentiques attachés à l'intérêt général du pays et de ses citoyens, un langage de vérité sereine et de démocratie maintenue.

Aucun républicain sincère ne peut avoir le langage et les actions des sarkozystes.

Sarkozysme et république sont incompatibles!

La preuve ci-dessous que j'invite la rédaction et les lecteurs à faire connaître largement.

----------------------------------------------
Challenges - Il y a 29 minutes
Les amendements faisant passer la rémunération du chef de l'Etat d'un peu plus de 101.000 à 240.000 euros devraient être votés mardi. Jean-François Copé, le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, a annoncé, mardi 30 octobre, ...
Sarkozy va bien doubler son salaire Libération
Une hausse de 140 % du salaire du président Sarkozy soumise à l ... Le Monde
Couleur France - Le Figaro - France Matin - La Tribune.fr
39 autres articles >>