Une question: qui gouverne en France au moment des ventes d'armes à l'Angola en 1994 ?

Publié le par rezeid

L'Angolagate est une affaire de vente d'armes soviétiques et françaises d'un montant total de 790 millions de dollars américains au gouvernement angolais du président José Eduardo dos Santos en 1994, alors que la guerre civile angolaise venait de reprendre entre le Mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA) au pouvoir et l'Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola (UNITA).

Source: Wikipedia 

Ni Dominique de Villepin, ni Jacques Chirac ne sont au gouvernement à cette époque !!! 

Publié dans dominiquedevillepin

Commenter cet article

Géraldine 12/11/2009 20:42


http://www.bakchich.info/Charles-Pasqua-entame-une-carriere,09248.html


Influx de vigueur 12/11/2009 19:52


Si c'est le cas il faut une riposte immédiate de DdV et de J Chirac


Féroce Français Libres 12/11/2009 19:52


Il faut saluer l'indépendance de la justice qui est allée au delà des requisitions du parquet en condamnant Pasqua à de la prison ferme. Il y a d'ailleurs fort à parier que le parquet ait reçu
instruction de ne pas trop accabler les amis de l'époque de notre "cher" président Sarkosy, notamment son mentor depuis toujours dans les hauts de seine Charles Pasqua! Il est intéressant de noter
que la condamnation de Charles Pasqua intervient trois jours avant la date "anniversaire" (si l'on peut dire) de la mort de Robert Boulin, ministre "suicidé dans 50cms d'eau" le 30 octobre 1979. M.
Boulin conservait apparemment des dossiers du temps de son passage au ministère des finances sur la société Elf (déjà) et sur le SAC de Charles Pasqua, d'autres le préssentait comme un potentiel
candidat en 1981? LE 27 octobre 2009, un clin d'oeil de la France à tous ceux qui pense pouvoir en abuser!!!


patrick Mennessier-l'hénoret 12/11/2009 19:07


J'aime bien notre" ami "charles Pasqua mais il a dépassé les limites cet après midi ...
Il se présente comme Zorro après quelques
" trahisons " passées ( Chaban delmas-Giscard , Chirac-Balladur ) , il a , actuellement , 4 autres importantes affaires judiciaires en cours , dont une devant ses pairs !
Je trouve pitoyable et je pèse mes mots , de convoquer des journalistes et de " balancer "ainsi pour un ancien Ministre de la république .
Tout ce qu'il a dit est connu , tout ce qu'il a dit est dans le dossier de justice . Tout a part cette note au juge Courroye...
Il se présente comme un homme a abattre en 2002 , mais quel risque , quel danger présentait il a l'époque ? Aucun . Pourquoi la justice s'en prendrait elle a lui avec cet acharnement qu'il décrit ?
Est il un homme a abattre politiquement ? Non .
Tout cela sent un bas réglement de compte , voire l'instrumentation .
Triste pour un serviteur de l'état qui fut , néanmoins , un grand Ministre .


abdel 12/11/2009 18:50


S'il se confirme qu'en 1994 ni CHIRAC,ni DEVILLEPIN n'étaient dans la gouvernance en ce temps là; il va s'en dire que Pasquoa s'est assuré d'une couverture aérienne pour de telles accusations.