RENTREE LITTERAIRE: "Le Soleil Noir de la Puissance 1796-1807 " Le nouvel ouvrage-évenement de Dominique De VILLEPIN

Publié le par rezeid

Notre coup de  "Le Soleil Noir de la Puissance 1796-1807 ", Dominique De VILLEPIN.

Dans son essai, le dernier Premier ministre explore dix années fastes de la carrière de Bonaparte : de la brillante campagne d'Italie aux premières complications provoquées par le Blocus continental. Entre-temps, Dominique De VILLEPIN aura étudié l'exceptionnelle ascension d'un homme que rien ne paraît arrêter et qui pourtant ne peut pas ne pas aller à la chute. En dépit du sacre, la victoire de Lodi porte selon VILLEPIN les prémices de la Berezina.


0bd52dc106a526341529476b979542a2.jpg
Napoléon est-il un météore dont le destin extraordinaire a traversé les siècles ou demeure-t-il le passeur du monde moderne, celui qui a terminé la Révolution en France tout en contribuant à la diffuser dans le monde ?
Comment aborder une pareille existence ? Passionné depuis toujours par l'époque et le personnage, j'ai préféré observer l'envers du décor en privilégiant l'analyse de la chute plutôt que la "gloire de l'Empire". Car, bien qu'ébloui par le soleil d'Austerlitz, je pressentais qu'il ne s'agissait que d'un "soleil noir".
Pour comprendre la chute, il faut partir du sommet, et plus précisément disséquer la décennie triomphale qui relie le point de départ de Lodi à l'apogée de Tilsit. Et ses deux choix majeurs accomplis au zénith de la gloire : l'hérédité rétablie avec le sacre de 1804 ; le pari de la conquête avec le Blocus continental fin 1806.
Ce livre remanié sans cesse depuis 2002, se nourrit d'une conviction fortifiée par l'expérience personnelle de la solitude du pouvoir, de sa fragilité, de son immense complexité, enfin de son caractère foncièrement tragique, appuyé sur les ressorts de la peur et du rêve.

                                                                                                                    
D de V.


La Chute ou l'Empire impossible qui emmènera le lecteur d'Erfurt à Fontainebleau, paraîtra au début de 2008.

- Auteur : Dominique De VILLEPIN  

- Éditeur : Perrin

- Genre : ESSAI, CRITIQUE, ANALYSE

- Présentation : Broché

- Prix éditeur : 24.80 €

 

 

Dominique De VILLEPIN avait déjà écrit un ouvrage consacré à l'épopée impériale en 2001, « Les Cent Jours ou l'esprit de sacrifice » (Perrin), pour laquelle il a reçu le grand prix de la Fondation Napoléon et le prix des Ambassadeurs.

Cette fois-ci, il s'intéresse plus volontiers à l'aspect autocratique de l'empereur, à travers cet essai de 600 pages ! Il ne change pas de sujet, mais l'aborde en vision intégrale, de la conquête du pouvoir à sa chute. Dominique De VILLEPIN , explique l’éditeur, « a commencé pour Perrin une somme biographique sur Napoléon, dont le premier ouvrage paru (mais troisième de la série prévue), les « Cent Jours », a connu un succès remarqué (55 000 exemplaires, 24 000 tempus, plusieurs traductions). » En langage clair, il a écrit la fin avant de commencer par le début. Mais c’est ensuite que ça devient touchant : « Dominique De VILLEPIN  a constamment continué de travailler à cette œuvre, l’a enrichie à l’expérience du pouvoir « vu de l’intérieur » et a décidé d’en publier les premier et deuxième volets à dates rapprochées, car ce sont les deux faces d’une même pièce : l’ascension et la chute de Napoléon Bonaparte. » Ascension, chute.

Commenter cet article

DAVRIER 30/08/2007 22:05

Terrifiant !