Clearstream: déclaration de Dominique de Villepin

Publié le par rezeid

Je suis ici par la volonté d'un homme, par l'acharnement d'un homme, a déclaré Dominique de Villepin.

Je sortirai libre et blanchi du palais de Justice, a ajouté M. De Villepin, placé devant des dizaines de microphones, entouré de son épouse Marie-Laure et de leurs trois enfants.

Certains voudraient croire qu'il n'y pas dans notre pays de procès politique. Je veux le croire aussi et pourtant nous sommes ici en 2009 et nous sommes en France, a encore ajouté Dominique de Villepin.


Je veux redire que mon combat n'est pas un combat personnel. C'est le combat de toutes celles et de toutes ceux qui se battent contre l'injustice. C'est le combat de toutes celles et tous ceux qui sont victimes de l'abus de pouvoi, a poursuivi le prévenu, assurant que la justice est un bien précieux, mais c'est aussi un bien fragile qui demande l'engagement de tous.


Nous sommes aujourd'hui le 21 septembre, c'est le jour anniversaire de la République française, c'est aussi le jour dédié par les Nations unies pour la paix dans le monde: je souhaite que l'exigence de justice soit au rendez-vous, a ajouté Dominique de Villepin, qui a été très applaudi par le public venu nombreux.


Et de conclure: La justice est un bien précieux et est aussi un bien fragile, je sais que la vérité triomphera.

Publié dans dominiquedevillepin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PLANTIER 23/09/2009 14:03


Bonjour,
Ceci n'est pas un message de soutien à la pensée politique de M. de Villepin . En effet,j'ai toujours voté "à gauche" mais fonctionnaire d'état, je ne peux qu'être scandalisé par la forme que prend
l'"affaire Clearstram" et je souhaite soutenir un homme qui me semble être très rare dans le paysage politique français, par sa "stature" et la qualité de son discours.
S.Plantier


Jean-Charles Duboc 23/09/2009 10:05


Ce procès-spectacle est digne du totalitarisme mafieux qu’est devenue la Vème République sous François Mitterrand. En effet, nous ne connaîtrons jamais le fond de l’affaire Clearstream, à savoir
les destinataires des rétro-commissions de la vente des frégates à Taïwan ni les bénéficiaires du détournement des indemnités de la guerre du Golfe attribuées à la France en 1991 par les pays
arabes:

http://euroclippers.typepad.fr/alerte_ethique/

Captain Haddock


je suis loin de France ,je la France que j'aime bcp 23/09/2009 09:08


je vous soutien monsieur et j'espère que vous sortirez de cette affaire encore bien plus grand que vous ne l'êtes déjà, et blanchie comme vous le dites Ms le premier Ministre


je suis loin de France ,je l'aime , j'aime vraiment les vrai hommes d'Etat tel que D Gaule,Ponpidou Gescard d'Estein,Miterrand et d'autres .....et à leurs tetes Ms D.De villepin ,suis Mrocain 23/09/2009 09:05


je soutiens profondément et entièrement D D Villepin et la justice qu'il féfond


Marc 22/09/2009 23:14


Bonjour,

Je trouve que la France ne sort pas grandie de cette affaire. Instrumentaliser l'état ou la justice, à des fins de vengeance personnelle, un homme d'état digne de ce nom devrait se l'interdire.
Concernant le pseudo-informaticien Imad Lahoud, ce type a un frère qui est numéro 2 d'EADS. Comment ce frère pourrait-il se dérober et ne pas témoigner au procès ? Comment des gens aussi douteux
peuvent-ils travailler à ce niveau de l'état ou d'une grande entreprise publique ?
C'est cela la grande question. Toutes les autres personnes citées dans cette affaire me paraissent avoir été la victime de ce monsieur, qui s'est servi d'eux et dans le cas de Mr De Villepin, l'a
impliqué pour masquer sa propre responsabilité dans un scandale d'état.