Chirac renouvelle sa "confiance" à Villepin qui "doit poursuivre son action"

Publié le par rezeid


Le président français Jacques Chirac lors d'une interview accordée à France 2 le 26 juin 2006

Le président français Jacques Chirac lors d'une interview accordée à France 2 le 26 juin 2006

 Jacques Chirac a renouvelé sa "confiance" à Dominique de Villepin et affirmé que "nous devons poursuivre notre action jusqu'à son terme", lors d'une interview accordée lundi à France 2.

"Le gouvernement a assumé sa feuille de route avec succès, je n'ai aucune raison de l'empêcher de continuer avec détermination son action", a déclaré encore le président de la République.

Il a toutefois conseillé à Dominique de Villepin d'être "plus à l'écoute et d'avoir plus de contacts avec sa majorité parlementaire".

"J'ai donné une feuille de route au Premier ministre, lorsque je l'ai nommé, et au gouvernement" avec "essentiellement, quatre missions", a affirmé M. Chirac pour qui "le contrat du gouvernement a été rempli".

"Lutter contre le chômage, pour l'emploi, faire un effort particulier sur la sécurité, qui reste une préoccupation majeure des Français, assurer la croissance aussi bien que possible dans le contexte international et préparer l'avenir par les réformes et les adaptations nécessaires", a-t-il détaillé.

"Sur l'ensemble de ces points, le chômage a très sensiblement diminué et va poursuivre sa diminution, la croissance a été reprise, réaffirmée et est repartie, l'insécurité - nous avons connu certes des problèmes - mais l'amélioration est extrêmement sensible. Les réformes se font. Donc le contrat du gouvernement a été rempli", a expliqué M. Chirac.

"Je ne vois pas au nom de quoi aujourd'hui je changerais un gouvernement qui a rempli parfaitement son contrat", en a déduit le chef de l'Etat.

Il a cependant reconnu qu'il y avait "sans aucun doute dans la majorité un sentiment d'insatisfaction sur la coopération indispensable, nécessaire, qui s'impose entre un gouvernement et sa majorité", a-t-il déclaré, précisant qu'il avait "attiré l'attention du gouvernement sur ce point".

Publié dans Jacques CHIRAC-DDV

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rezeid, le blogeur 27/06/2006 17:19

Pour Laetitia du blogeur.
Contact moi sur blogvillepin@yahoo.fr

laetitia 27/06/2006 15:04

J'ai déjà posté un commentaire plus haut sur l'intervention de Jacques Chirac, mais je me pose une question. Certains (UDF) disent que Chirac a peut-être peur de Domique de Villepin. Je ne le pense pas mais une chose est sur, j'ai regardé une emmission politique, il y a plusieurs semaines, et il y avait un journaliste qui parlait du fait que tous les premiers ministres qui se sont présentés aux présidentielles avaient perdues la bataille, et ça tout le monde le sait. Mais, ce journaliste a fait très judicieusement remarqué que tous les prédécesseurs étaient moins fort que le président en place, mais que pour la première fois dans toute l'histoire de la 5éme République, nous avons un Dominique de Villepin plus fort qu'un président de a République et que malgré les problèmes, le CPE,... il ne fallait surtout sous-estimé Dominique de Villepin.... A méditer et à commenter si vous le souhaitez....

Fr 26/06/2006 23:05

Je suis tout à fait d'accord avec vous, Villepin nous serons avec toi nous te soutiendrons toujours car tu fais un travail de fond qui finira par payer.Rassemblons nous autour de dominique de Villepin il s'inscrit dans la réalité contrairement à sarko ou royal qui sont dans les hypothèses...;

Fred 26/06/2006 22:36

Laetitia, tout à fait d'accord avec toi...

Les Français vont en avoir assez de se voir infliger à l'avance un duel Royal-Sarkozy où chacun va piquer chez l'autre une posture bien peu crédible (Ségolène adepte des méthodes dures dans la luttre contre l'insécurite / Nicolas luttant contre les patrons voyous).

Face à ce méli-mélo indifférenciant, les résultats obtenus par le gouvernement dans la lutte contre le chômage finiront par apparaître clairement aux yeux de l'opinion et je pense donc qu'une candidature de Dominique de Villepin trouvera toute sa légitimité.

Il nous faut nous rassembler, continuer nos échanges entre nous sur le blog ou par e-mails et préparer ce qui peut déjà l'être pour la campagne que nous allons mener l'année prochaine.

laetitia 26/06/2006 22:11

Chirac a été juste, objectif et réaliste. Totalement en accord avec lui-même. Il a laissé entendre que même si un autre candidat de l'UMP (Sarko en ligne de mire) souhaitait se présenter, ce serait sa décision qui primerait et non l'UMP. Pour moi, c'est clair, il va lancer Villepin, il attend simplement que Sarko dise la phrase de trop ou se mêle trop au discours de Royal. La gauche sous-estime Villepin et envoie déjà une grande partie de son venin sur Sarko. Pour 2 parties comme le PS ou l'UMP, il faut 2 candidats bien distincts. Et, ça Chirac l'a bien compris... Il est malin, a l'expérience, et je m'attends à une très grosse surprise. J'ai de l'instinct et ne me suis jamais trompé sur les stratégies politiques et en particulier pour des élections!!!!